Faits divers – Justice

Crash d'hélicoptère : le corps du milliardaire chinois formellement identifié

France Bleu Gironde mercredi 19 février 2014 à 15:50

L'entrée du Château La Rivière
L'entrée du Château La Rivière © Radio France - Mila Ta ninga

Le corps retrouvé vendredi dernier sur les berges de la Dordogne, à Saint-André-de-Cubzac, est bien celui de Lam Kok, qui venait de racheter Château La Rivière et qui a péri dans un accident d'hélicoptère le 20 décembre dernier. Il vient d'être formellement identifié grâce aux analyses ADN.

Les analyses ADN viennent de le confirmer : le corps retrouvé vendredi dernier sur les berges de la Dordogne, à Saint-André-de-Cubzac, est bien celui de Lam Kok, le milliardaire chinois qui a péri le 20 décembre dans un accident d'hélicoptère.

"Le corps retrouvé a été formellement identifié après comparaisons ADN effectuées par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale." — Colonel Ghislain Réty, commandant du groupement de gendarmerie de Gironde

Il s'agissait du dernier corps disparu après l'accident qui avait coûté la vie aux trois autres occupants de l'appareil.

L'hélicoptère s'était abîmé dans la Dordogne peu après son décollage. Aux commandes se trouvait James Grégoire, qui venait de vendre Château La Rivière à Lam Kok, dirigeant du groupe chinois Brilliant spécialisé dans le négoce du thé. Conseiller financier en France du groupe chinois et le fils du milliardaire, âgé de 12 ans, étaient également à bord.

Les quatre corps des victimes retrouvés

Le corps de l'enfant avait été découvert dès le soir de l'accident dans la carcasse de l'appareil qui gisait par sept mètres de fond. Ceux du conseiller financier et de l'ancien propriétaire avaient été retrouvés dans le fleuve les 11 et 30 janvier.

L'acquisition du château et de ses 65 hectares de vignes en appellation Fronsac, réalisée la veille de l'accident, représentait le plus gros investissement chinois à ce jour dans le vignoble bordelais, estimé à 30 millions d'euros.