Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Crash d'un avion privé dans le Jura : une mauvaise visibilité en cause

-
Par , France Bleu Besançon

Le Bureau d'Enquête et d'Analyse rend ses conclusions au sujet du crash d'un avion de tourisme dans le jura en février 2018. La mauvaise visibilité au moment de l'accident est la principale cause retenue.

Le Bureau d'Enquête et d'Analyse conclut à une mauvaise décision du pilote.
Le Bureau d'Enquête et d'Analyse conclut à une mauvaise décision du pilote. © Radio France - Elie Abergel

Jura, France

Plus d'un an après le crash d'un avion privé qui a coûté la vie au pilote Manuel Ramos, sa femme Valérie et leur fils Max, le Bureau d'Enquête et d'Analyse rend ses conclusions. 

Pour les enquêteurs, la météo dégradée et la mauvaise visibilité sont en cause. Le crash a eu lieu le 17 février 2018 sur la commune de Val-Sonnette. 

Un pilote expérimentée 

Les enquêteurs soulignent également que le pilote était en excès de confiance, il connaissait très bien son avion et totalisait plus de 2.000 heures de vol.

Par ailleurs, le rapport indique que Manuel Ramos qui a d'abord retardé son départ n'était sûrement pas enclin à annuler, car il partait pour des vacances en famille à Annemasse. 

Pas d'instrument de mesure à bord

La famille volait dans un petit avion privé, un Beetchcraft Baron. Cet avion n'était pas équipé d'instrument de mesure en vol, Manuel Ramos volait donc selon les règles de la navigation à vue. 

Parti des Yvelines à 15h30, l'engin se crashe moins de deux heures plus tard dans des arbres sur un massif à 480 mètres d'altitude près de la commune de Val Sonette.

Au moment de l'impact il y a de la pluie de la brume et la visibilité est réduite à seulement 4 ou 5 kilomètres.

Choix de la station

France Bleu