Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crash d'un hélicoptère du 5e RHC : l'émotion à Sauvagnon où habitait l'adjudant-chef Olivier Michel

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

L'émotion est vive après la mort des soldats Olivier Michel et Vincent Monguillon, tous deux membres du 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau. À Sauvagnon notamment où l'adjudant-chef Olivier Michel habitait avec sa femme et leurs trois enfants.

L'accident a eu lieu mercredi après-midi au nord de Tarbes.
L'accident a eu lieu mercredi après-midi au nord de Tarbes. © AFP - Florian Albessard

À Sauvagnon, les drapeaux du monument aux morts sont en berne, le village est en deuil après la mort de l'adjudant-chef Olivier Michel à l'âge de 38 ans. "Ça me semblait être la moindre des choses, un symbole important", explique le maire Jean-Pierre Peys après l'accident de mercredi dernier à Bouilh-Devant au nord de Tarbes, ayant fait deux morts et cinq blessés. Le militaire du 5e régiment d'hélicoptères de combat (RHC) de Pau habitait sur la commune avec sa femme et leurs trois enfants. 

La famille d'Olivier Michel va arriver

"C'est un drame qui frappe Sauvagnon et plus largement tout le Béarn, reprend Jean-Pierre Peys, après déjà l'accident au Mali. Nous sommes tous affectés par cet accident". Olivier Michel, sa femme et leurs enfants habitaient dans un nouveau lotissement de Sauvagnon, les enfants allaient à l'école au village, "c'était une famille assez discrète puisque lui était souvent parti, mais nous connaissions son épouse", détaille le maire.

Ce week-end, la famille d'Olivier Michel, originaire de La Réunion, va venir soutenir la veuve du militaire. "Elle en a besoin, j'ai du mal a imaginer le deuil que doit affronter cette femme, sa solitude", ajoute Jean-Pierre Peys. L'édile est d'ailleurs déjà allé à la rencontre de la femme d'Olivier Michel : "Je lui ai assuré que la commune était à ses côtés pour la soutenir, maintenant et surtout pour l'avenir, dans le temps, parce qu'il ne faut pas oublier les lendemains dans ces circonstances.

Le brigadier Vincent Monguillon, 25 ans, habitait lui à Pau. "Nous sommes tous frappés. Le 5e RHC est une nouvelle fois touché par un drame. Cette communauté d’hommes et de femmes, pour certains parmi les plus compétents et les plus valeureux de nos militaires, semble cette année poursuivie par le destin", a réagi le maire de Pau François Bayrou.

L'adjudant-chef Olivier Michel.
L'adjudant-chef Olivier Michel. - © Ministère des Armées
Choix de la station

À venir dansDanssecondess