Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

PHOTOS - Crash d'un Mirage dans le Jura : déjà des précédents en Franche-Comté

jeudi 10 janvier 2019 à 16:16 Par Virginie Vandeville et Rachel Noël, France Bleu Besançon

Un mirage 2000 avec à bord deux militaires a disparu mercredi 9 janvier dans les hauteurs de Mignovillard, dans le Jura. Un drame qui est loin d'être le premier accident de Mirage en Franche-Comté. Un accident d'avion avait aussi eu lieu en 2015 quasiment dans la même zone.

La route entre Mouthe et Mignovillard est coupée après la découverte probable de débris du mirage 2 000.
La route entre Mouthe et Mignovillard est coupée après la découverte probable de débris du mirage 2 000. © Radio France - Christophe Mey

Mignovillard, France

Le crash du Mirage 2 000D mercredi 9 janvier dans le Jura n'est pas le premier du genre en Franche-Comté. Depuis 2011, c'est déjà le 4ème accident de ce type. L'un de ces accident, en 2015 était d'ailleurs localisé dans la même zone que celui de l'avion qui s'est écrasé, à savoir sur les hauteurs de Mignovillard, dans le Jura.  

Ce jeudi matin, 150 gendarmes ont repris les recherches pour tenter de retrouver les deux militaires portés disparus  dans la zone où l’avion de chasse Mirage 2000 aurait pu tomber. Le Mirage a disparu des radars de contrôle mercredi 9 janvier vers 11 h, après son décollage de la base aérienne de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle). 

Déjà des crashs de Mirage dans les années passées

Le premier accident mortel ayant affecté l'Armée de l'air remonte au 1er mars 2011. Le pilote et le navigateur d'un Mirage 2000, basé à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), s'étaient tués dans le crash de leur appareil dans la Creuse. 

Les pompiers mobilisés sur les lieux du crash - Maxppp
Les pompiers mobilisés sur les lieux du crash © Maxppp - maxxpp

Le 3 octobre 2012, un autre Mirage 2000 s'écrase en Haute-Saône, du côté de Froideconche, près de Luxeuil. L'appareil s'était abîmé dans un bois, à 500 mètres des habitations peu de temps après son décollage. D'après l'enquête, le pilote, un taïwanais expérimenté de 37 ans se serait sacrifié pour ne pas s'écraser sur les maisons.

Un cabanon en bord d'étang détruit par les débris - Radio France
Un cabanon en bord d'étang détruit par les débris © Radio France - Jean-François Fernandez

Le 5 juin 2013, un autre Mirage 2000 décolle de cette même base de Luxeuil-sur-Bains (Haute-Saône) et se crashe très peu de temps après. Un oiseau s'était pris dans une turbine de l'avion. Le pilote avait cette fois pu s'éjecter et s'en était sorti avec une blessure à la jambe. 

Quelques débris retrouvés, encore fumants. - Maxppp
Quelques débris retrouvés, encore fumants. © Maxppp - maxxpp

Un lieu  tout proche de l'accident de 2015

Le 26 mai 2015,  dans des conditions météorologiques difficiles, un avion suisse s’était crashé dans la même zone, pour finir sa course à 50 mètres de la limite communale, du côté de Remoray-Boujeons. Comme ce mercredi, un plan SATER (sauvetage aéro-terrestre) avait été déclenché. Le pilote qui avait décollé de Lausanne n’avait pas eu le temps de déclencher sa balise de détresse.

Mis en service en avril 1993, cet appareil construit par Dassault est biplace (un pilote et un navigateur officier systèmes d'armes). Il peut voler jusqu'à une vitesse de 2,2 mach à une altitude opérationnelle supérieure à 15.000 mètres et peut emporter six tonnes d'armement. 

Le Mirage 2000 D a été mis en service en avril 1993 - Visactu
Le Mirage 2000 D a été mis en service en avril 1993 © Visactu

Enfin, l'an dernier, le 18 février,  trois personnes, un couple et un enfant de 10 ans on trouvé la mort dans un accident d'avion de tourisme, sur la commune de Saint-Laurent-la-Roche.