Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Germanwings : le crash volontaire de l’A320

Crash de l'Airbus GermanWings : le copilote avait tenté une première descente lors du vol aller

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Andreas Lubitz, à l'origine du crash de l'avion Germanwings qui a fait 150 victimes fin mars, n'en était pas à sa première tentative : un rapport fait état d'une première "descente contrôle infondée de plusieurs minutes". Des informations confirmées par le Bureau d'enquêtes et analyse.

Un avion de la compagnie Germanwings (photo d'illustration)
Un avion de la compagnie Germanwings (photo d'illustration) © Reuters

"Un vol de descente contrôlée infondée de plusieurs minutes " : c'est l'une des conclusions que doit rendre le Bureau enquête analyses (BEA) dans un rapport dont la publication est prévue ce mercredi midi, mais dont le quotidien allemand Bild a réussi à se procurer des éléments.

"Il ressort clairement " de ce rapport sur le crash du vol Barcelone-Dusseldorf de GermanWings, qui s'est écrasé le 24 mars dernier dans les Alpes, que* lors du vol aller Dusseldorf-Barcelone* , Andreas Lubitz, qui était aux commandes de l'appareil, a amorcé une descente qui n'était pas justifiée.

Ces informations ont été confirmées mercredi à la mi-journée par le BEA, qui affirme que " plusieurs sélections temporaires d'altitude vers 100 pieds avaient été enregistrées au cours de la descente du vol précédent (...), alors que le copilote était seul dans le poste de pilotage ".

Voulait-il concrétiser son acte ?

Répétition ou vraie tentative ? Selon Bild, "il n'est pas à exclure que Lubitz ne voulait pas seulement faire une tentative [de faire s'écraser l'avion] lors du vol aller, mais voulait aussi concrétiser son acte ". L'article ne précise toutefois pas, pour l'heure, pourquoi Lubitz a finalement redressé l'appareil.

Dans ce crash, 150 personnes, dont 72 Allemands, sont mortes le 24 mars dernier, à bord d'un Airbus A320 de la compagnie GermanWings, Ce mercredi, le BEA a confirmé que, selon les résultats de l'enquête, c'est le copilote, Andreas Lubitz, qui a "intentionnellement" précipité l'avion vers le sol , profitant de l'absence du pilote pour s'enfermer seul dans le cockpit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess