Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Crash de l'hélicoptère de la Sécurité civile : Emmanuel Macron rend hommage à "trois héros"

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Emmanuel Macron a rendu hommage ce vendredi sur la base de Nîmes-Garons aux trois sauveteurs de la Sécurité civile morts dans le crash de l'hélicoptère Dragon 30 dimanche dernier au nord de Marseille.

La cérémonie d'hommage aux trois sauveteurs de la sécurité civile à Nîmes-Garons.
La cérémonie d'hommage aux trois sauveteurs de la sécurité civile à Nîmes-Garons. © Radio France - Valentine Letesse

"Trois hommes de courage et d'honneur, trois héros", ce sont les premiers mots du président de la République ce vendredi sur la base de Nîmes-Garons, pour rendre hommage aux trois sauveteurs morts dans le crash de l'hélicoptère Dragon 30, lors des intempéries du week-end dernier. Les trois hommes étaient partis en intervention de secours.

1.500 personnes sont venus rendre hommage

Autour du président de la République, quelque 1.500 personnes : les familles des victimes, les élus, mais aussi des membres de la Sécurité civile, des gendarmes et des pompiers venus de toute la France. Une délégation de l'armée de terre et de l’air étaient également présentes. 

"Ils avaient fait du dévouement le choix d'une vie" (Emmanuel Macron)

Emmanuel Macron a salué chacun leur tour, ceux qui sont morts "parce qu’ils avaient fait du dévouement le choix d’une vie". Le Gardois Jean Garat, 40 ans, pilote de la Sécurité civile, d'une "immense bravoure et de grand talent, que l’appel du devoir jamais ne quitte". Le second Gardois, Michel Escalin, a lui été qualifié "de mécanicien hors pair", quand au pompier des Bouches-du-Rhône, Norbert Savornin, il est "l'un de ces hommes qui a le secours dans le sang". 

Les pompiers sont venus nombreux rendre hommage aux trois sauveteurs. - Radio France
Les pompiers sont venus nombreux rendre hommage aux trois sauveteurs. © Radio France - Valentine Letesse

La base de Nîme-Garons, futur pôle européen de la Sécurité civile

Pour saluer le courage et la bravoure de ces hommes, Emmanuel Macron a fait Jean Garat, officier de la légion d’honneur à titre posthume, Michel Escalin, chevalier de la légion d’honneur, et Norbert Savornin chevalier de la légion d’honneur élevé au grade d'adjudant. 

"C’est toute la nation qui pleure la mort de trois de ses enfants"a poursuivi le chef de l'État. "Je ne connais pas d’engagement plus humain : à chaque fois que vous mettez vos casques, vous affirmez le prix incommensurable de la vie. [...] Nous vous soutiendrons davantage. Nous continuerons à investir. Deux avions Dash seront livrés l’an prochain, quatre ont été commandés". 

Emmanuel Macron a également officialisé le fait que cette base de Nîmes-Garons devienne "le fer de lance de la flotte européenne de la Sécurité civile", soit un pôle européen regroupant les futurs appareils achetés par l'Europe.

Des gerbes de fleurs ont été déposées à l'entrée de la base de Nîmes-Garons. - Radio France
Des gerbes de fleurs ont été déposées à l'entrée de la base de Nîmes-Garons. © Radio France - Valentine Letesse
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu