Faits divers – Justice

Crash de la Yémenia : plus de 30 millions d'euros d'indemnisation

Par Isabelle Lassalle et Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence mercredi 18 février 2015 à 18:15 Mis à jour le jeudi 19 février 2015 à 17:02

Marche silencieuse, organisée par la communaute comorienne, en hommage aux victimes, à Marseille en 2010.
Marche silencieuse, organisée par la communaute comorienne, en hommage aux victimes, à Marseille en 2010. © MaxPPP

Le tribunal de grande instance d'Aix-en-Provence a fixé, jeudi en fin de matinée, le montant des indemnisations que la compagnie aérienne Yémenia devra verser aux proches des 152 victimes : plus de 30 millions d'euros.

Six ans après le crash de la Yémenia , le tribunal de grande instance d'Aix-en-Provence doit fixer jeudi en fin de matinée, le montant des indemnisations que la compagnie doit verser aux ayants-droit qui demandent plus de 70 millions d'Euros .

La famille de la jeune Bahia Bakari réclame 1,3 million d'euros. Cette adolescente avait survécu accrochée durant onze heures à un débris de l'appareil qui s'est abîmé en mer au large des Comores, en 2009. Les demandes de dommages-intérêts s'échelonnent de quelques milliers d'euros à 1,3 million.

En 2009, 152 personnes sont mortes dont 66 Français, essentiellement d'origine comorienne et vivants à Marseille, dans le crash d'un Airbus A310 parti de Sanaa au Yemen en correspondance d'un vol arrivé de Paris via Marseille.  

"Un accident de pauvres que la compagnie fait trainer", selon un avocat de la partie civile.

Lors d'une audience tenue en septembre 2014, les avocats de près de 800 proches des passagers morts dans cette catastrophe avaient déploré avoir dû saisir la justice alors que l'indemnisation des victimes de catastrophes aériennes s'opère en général par transaction. Une indemnisation à hauteur de 70 millions d'euros serait "juste, équitable et marquée du sceau de la réparation intégrale " selon ces avocats.

La compagnie conteste

Mise en examen le 15 novembre 2013 pour homicides involontaires, la compagnie Yémenia conteste l'indemnisation de certains postes de préjudice comme l'angoisse des passagers soutenant que les personnes sont mortes instantanément alors que la jeune Bahia soutient avoir entendu des appels au secours .

Le crash du vol de la Yemenia - Radio France
Le crash du vol de la Yemenia © Radio France