Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Crash de Laneuvelotte : les deux victimes sont des militaires de la BA 133 de Nancy-Ochey

samedi 12 mai 2018 à 19:11 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

On en sait davantage sur le crash d'un avion de tourisme à Laneuvelotte, en Meurthe-et-Moselle, ce vendredi soir. Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux victimes sont des militaires de la base aérienne de Nancy-Ochey. L'appareil serait devenu incontrôlable suite à la perte d'un élément.

Gendarmerie (image illustration)
Gendarmerie (image illustration) © Radio France - Nathalie Dekeyzer

Laneuvelotte, France

La base aérienne 133 de Nancy-Ochey endeuillée. Selon les premiers éléments recueillis suite au crash d'un avion de tourisme ce vendredi 11 mai au soir à Laneuvelotte, en Meurthe-et-Moselle, les deux victimes sont un pilote de chasse de la BA 133 ainsi qu'un autre militaire travaillant sur la base.

Selon le Procureur de la République de Nancy, François Pérain, leurs véhicules ont été découverts près de l'aérodrome de Nancy-Essey d'où a décollé l'appareil. Des expertises vont être menées en vue de comparer les dentitions des deux victimes afin de déterminer qui était aux commandes de l'appareil au moment du crash.

L'appareil a perdu un morceau d'aile 

D'après les premiers témoins du drame, l'appareil aurait perdu un morceau d'aile avant de piquer vers le sol. Le pilote aurait alors perdu la maîtrise de cet appareil fortement déséquilibré. Ce morceau a été retrouvé grâce à l'aide d'un drone, ce qui semble confirmer la thèse de l'accident.

Les investigations se poursuivent pour comprendre pourquoi cette pièce s'est détachée. Une information judiciaire pourrait être ouverte afin de nommer un juge d'instruction et d'approfondir encore cette enquête.