Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Crash du Mirage 2000D dans le Jura : "L'avion a probablement heurté le relief" selon un spécialiste aéronautique

jeudi 10 janvier 2019 à 9:14 - Mis à jour le jeudi 10 janvier 2019 à 9:45 Par Maxime Bacquié, France Bleu Besançon, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Après le crash d'un Mirage 2000D mercredi à la frontière entre le Jura et le Doubs, 130 gendarmes ont repris les recherches ce jeudi pour tenter de retrouver les deux membres d'équipage, toujours portés disparus. Le spécialiste aéronautique de Radio France penche pour un incident très soudain.

La route entre Mignovilard et Mouthe est barrée le temps des recherches.
La route entre Mignovilard et Mouthe est barrée le temps des recherches. © Radio France - Christophe Mey

Franche-Comté, France

Les importants moyens humains déployés sur les hauteurs de Mignovillard, dans le Jura, n'ont pas encore permis de retrouver les deux membres d'équipage qui étaient à bord d'un Mirage 2000D qui s'est crashé mercredi peu avant midi. Ce jeudi matin, 130 gendarmes ont repris les recherches, dans la zone où l’avion de chasse aurait pu tomber, au niveau de la Combe Noire, à la frontière entre le Doubs et le Jura. Les débris de l'appareil ont été retrouvés sur une zone assez vaste, au moins un hectare, signe de la violence du crash. 

Le pilotage automatique permet de voler en très basse altitude

L'avion s'est écrasé dans une zone boisée, escarpée, qui rend les recherches difficiles et les conditions climatiques (neige et brouillard) compliquent encore un peu plus la tâche des gendarmes, pompiers et militaires qui ratissent la zone depuis mercredi. 

Concernant les circonstances de l'accident, on sait que les conditions de vol étaient difficiles (neige et brouillard). L'avion, qui a décollé de la base aérienne de Nancy-Ochey le matin, volait en basse altitude pour une mission d'entrainement. Les deux pilotes ne se sont pas éjectés, sinon un signale de détresse aurait été déclenché. Du tissu qui ressemble à un parachute a été retrouvé parmi les débris mais il peut s'agir d'un parachute de freinage de l'appareil et non d'un parachute de sauvetage d'un des membres de l'équipage. 

L'avion peut voler dans le brouillard sans aucun problème" - Frédéric Beniada

Pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer, le spécialiste aéronautique de Radio France Frédéric Beniada était en direct ce jeudi matin sur France Bleu Besançon. Selon lui, il s'est "forcément passé quelque chose de très soudain" sinon les pilotes se seraient éjectés. Il explique aussi que ce Mirage 2000D peut voler en très basse altitude, à moins de 100 mètres du sol, grâce à un pilotage automatique qui suit le relief. C'est donc peut-être au niveau de ce pilotage automatique qu'il y a peut-être eu un problème. Ou au niveau du moteur. "L'avion peut voler dans le brouillard sans aucun problème donc oui le problème moteur est une hypothèse. L'avion a probablement heurté le relief."

L'analyse de Frédéric Beniada, spécialiste aéronautique de Radiofrance

Le Mirage 2000 D qui a disparu dans le Jura volait à très basse altitude - Visactu
Le Mirage 2000 D qui a disparu dans le Jura volait à très basse altitude © Visactu