Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Crash du mirage 2000D dans le Jura : la boîte noire retrouvée, les gendarmes lancent un appel à témoins

lundi 14 janvier 2019 à 18:39 - Mis à jour le mardi 15 janvier 2019 à 13:16 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Besançon, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

La boîte noire du l'avion mirage 2000D a été retrouvée ce week-end, après le crash de cet appareil de l'Armée de l'air dans le Jura la semaine dernière. Son analyse pourrait permettre de connaître les raisons de l'accident.

Des débris ont été retrouvés près de Mignovillard.
Des débris ont été retrouvés près de Mignovillard. © Maxppp - maxppp

Mignovillard, France

La boîte noire du mirage 2000D a été retrouvée, après le crash de cet avion de l'Armée de l'air dans le Jura mercredi dernier. Le procureur de la République de Metz, en charge de l’enquête pénale, confirme cette information à France Bleu Besançon : "La boîte noire a été retrouvée ce week-end et sera transmise pour analyse à la Direction générale de l’armement qui dépend du Ministère des Armées", précise Christian Mercuri. 

L'appareil a disparu mercredi 9 janvier, alors qu'il effectuait un vol d'entraînement à basse altitude.  Les deux pilotes, le capitaine Baptiste Chirié et la lieutenant Audrey Michelon sont décédés.

Une avancée pour l'enquête

L'exploitation de cette boîte noire pourrait expliquer les raisons du crash, qui a coûté la vie aux deux militaires de la base aérienne de Nancy-Ochey. Leur avion s'est écrasé sur les hauteurs de Mignovillard. 

Le communiqué du ministère des Armées indiquait jeudi soir : "les circonstances précises de cet accident restent à établir. Des enquêtes ont d'ores -et-déjà été lancées. Une enquête pour "recherche des causes de l'accident" a notamment été ouverte par le parquet de Metz, compétent pour les affaires militaires dans le Grand Est.

Appel à témoins de la Gendarmerie du Jura

La Gendarmerie de l'Air  du Jura lance un appel à témoins pour rechercher toute personne ayant pu être témoin de l'accident ou ayant des renseignements à fournir. Si vous disposez d'informations, il faut prendre contact avec les enquêteurs de la section de recherches de la Gendarmerie de l'Air.