Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Creuse : quatre mois de prison pour un automobiliste ivre et sans permis

-
Par , France Bleu Creuse

Un automobiliste creusois a été condamné à quatre mois de prison ferme. Il a été contrôlé avec près d'un gramme d'alcool dans le sang sur la RN 145, alors que son permis de conduire était suspendu.

Ivre et sans permis, l'automobiliste a été condamné à 4 mois de prison ferme
Ivre et sans permis, l'automobiliste a été condamné à 4 mois de prison ferme © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Département Creuse, France

C'est ce qui s'appelle chercher le bâton pour se faire battre ! Un automobiliste a été contrôlé sur la RN 145 le vendredi 6 septembre avec 0,87 gramme d'alcool par litre de sang. Circonstance aggravante, l'homme roule alors que son permis de conduire avait été annulé. Le tribunal l'a condamné à sept mois de prison dont quatre ferme. 

Course poursuite sur la route de Cressat

Un peu plus tard dans la soirée, les motards de la gendarmerie ont poursuivi un automobiliste qui n'avait pas respecté le stop sur la bretelle de sortie de l'échangeur 44 à Parsac. A la vue des gendarmes, et pour éviter d'être contrôlé, il s'est engagé sur la route de Cressat à vive allure. L'automobiliste a pris tous les risques pour ne pas être rattrapé, n'hésitant pas à rouler dans le fossé pour doubler deux voitures dans un virage. Pour ne pas provoquer d'accident, les motards après avoir relevé son numéro d'immatriculation, ont mis fin à la course poursuite. L'automobiliste a été interpellé le lendemain et placé en garde à vue. Il devra s'expliquer devant le tribunal correctionnel en décembre prochain.

Choix de la station

France Bleu