Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Creuse : Nouvelle victoire en justice pour quatre ex-GM&S

-
Par , France Bleu Creuse

Le tribunal administratif de Limoges donne raison à quatre anciens salariés de GM&S. Ces ex-employés de l'usine de La Souterraine contestaient leur licenciement, intervenu lors du plan social de 2017. La justice a décidé d'annuler les autorisations de licenciement les concernant.

Quatre GM&S remportent une nouvelle victoire devant la justice
Quatre GM&S remportent une nouvelle victoire devant la justice © Radio France - Camille André

Quatre ex-GM&S ont de nouveau obtenu gain de cause en justice! Ce jeudi 25 mars, le tribunal administratif de Limoges a décidé d’annuler les autorisations de licenciement les concernant. En 2017 ils ont fait partie des employés licenciés dans le cadre du plan social qui a touché l'usine de La Souterraine. 

Trois anciens élus syndicaux concernés

A l'époque, trois de ces salariés occupaient des postes d'élus syndicaux. Ils estiment avoir été spécifiquement visés par le plan social. Le quatrième était maire d'une commune. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le 10 mars 2021, à la veille de l'audience, leur avocat Maître Jean-Louis Borie expliquait sur notre antenne : "l'annulation de la décision administrative de licenciement, de mon point de vue, vaut droit à réintégration dans la nouvelle structure si les salariés le demandent. Et dans les deux cas, ça donne droit à indemnisation". Reste à savoir si ces quatre salariés souhaitent réintégrer l’entreprise LSI. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess