Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Creuse : un homme soupçonné d'avoir filmé à leur insu des centaines de personnes dans des toilettes publiques

jeudi 29 mars 2018 à 17:08 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Creuse et France Bleu

Un homme de 45 ans a été interpellé mercredi à Mourioux-Vieilleville, dans le sud-est de la Creuse. Il est poursuivi pour avoir caché des caméras dans des lieux publiques, mais aussi pour détention de vidéos pédopornographiques. Les faits se sont déroulés de février 2016 à octobre dernier.

Les enquêteurs ont découvert plus d'un millier d'images pédopornographiques et de vidéos tournées dans des toilettes publiques.
Les enquêteurs ont découvert plus d'un millier d'images pédopornographiques et de vidéos tournées dans des toilettes publiques. © Maxppp - Maxppp

Mourioux-Vieilleville, France

L'affaire fait froid dans le dos. Un habitant de Mourioux-Vieilleville, âgé de 45 ans, a été interpellé mercredi chez lui et placé en détention provisoire. Il est poursuivi pour détention d'images pédopornographiques et de vidéos filmées dans des toilettes publiques.

Des centaines d'heures d'enregistrement

Cela aurait duré plusieurs mois, de février 2016 à octobre dernier. Le Creusois est soupçonné d'avoir placé des caméras dans des toilettes, celles que l'on trouve dans les centre-villes, mais aussi à Carrefour ou encore dans la boite de nuit, la 25e avenue à Guéret.

Si l'un d'entre nous s'est arrêté dans ces toilettes en Creuse, on a pu servir de support masturbatoire à ce monsieur" - la procureure de Guéret

La technique du voyeur est, malheureusement, bien rodée. Il dissimule les caméras dans de faux interrupteurs qu'il place ensuite au niveau de la chasse d'eau, pour filmer les fesses des visiteurs. "C'est sa passion, lâche même la procureure de Guéret. Il se promène tout le temps avec du ruban adhésif". L'homme possède aussi des stylos et des lunettes caméras. Il a d'ailleurs filmé un agent du centre pénitentiaire avec ce matériel.

Chez ce père de famille au chômage, les enquêteurs ont découvert des centaines d'heures de vidéos. Mais aussi, et c'est de plus en plus sordide, plus un millier d'images pédopornographiques où l'on voit des petites filles de dix-douze ans.

Un voyeur déjà condamné en 2004

L'homme a déjà été condamné pour les mêmes faits il y a quatorze ans. A l'époque, il avait filmé des enfants dans les douches d'une piscine municipale. Aujourd'hui, il est également poursuivi pour plusieurs affaires de viols à Limoges.  

L'homme sera jugé le 30 avril prochain au tribunal de Guéret pour atteintes graves à l'intimité de la vie privée et détention d'images pédopornographiques. Il risque jusqu'à cinq ans d'emprisonnement. En attendant son jugement, il restera derrière les barreaux.