Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Creuse : un quadragénaire devant la justice, pour des violences sur sa femme et ses filles

-
Par , France Bleu Creuse
Aubusson, France

Un Creusois sera convoqué devant le tribunal en novembre. Il est soupçonné d'avoir commis des violences régulières sur sa compagne et ses deux filles. Les faits auraient commencé en 2014, dans l'arrondissement d'Aubusson et se seraient répétés durant six ans.

Le tribunal de Guéret
Le tribunal de Guéret © Radio France - france bleu creuse

Un quadragénaire va passer devant la justice, pour des violences sur sa femme et sur ses filles. Le 7 juillet, sa compagne est venue porter plainte. Elle a dénoncé les violences régulières de son conjoint : des gifles, des coups de poings et des violences psychologiques, commises à son encontre, mais aussi sur les deux filles du couple, qui habite dans le secteur d'Aubusson. Les enfants sont mineures. L'une d'elle a moins de 15 ans. 

Un logement d'urgence pour les victimes

Dès le dépôt de plainte cette dame et ses enfants ont bénéficié d'un logement d'urgence. Une expertise psychiatrique a été lancée pour cerner le comportement du père de famille

Finalement, cet homme a été placé en garde à vue le vendredi 24 juillet. Il a reconnu les faits et a été placé sous contrôle judiciaire. Il sera jugé le 5 novembre, par le tribunal de Guéret. En attendant, il n'a pas le droit d'entrer en contact avec les victimes, il a une obligation de soins et il doit aussi pointer à la gendarmerie. Jusque là, il n'était pas connu de la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess