Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Crime de Moernach (68) : un an après, un adolescent jugé pour avoir tué sa soeur et agressé son frère

lundi 31 août 2015 à 19:14 Par Clément Lacaton, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Un garçon de 15 ans, soupçonné d'avoir assassiné sa soeur de onze ans et grièvement blessé son petit frère de huit ans, le jour de la rentrée scolaire 2014, dans la maison familiale à Moernach dans le Sundgau, sera jugé jeudi et vendredi par le tribunal pour enfants de Mulhouse. Le procès se tiendra à huis clos.

Moernach crime maison
Moernach crime maison © Maxppp

Il avait avoué les faits, quelques heures après le crime. Avoué être l'auteur d'un drame familial retentissant dans le sud de l'Alsace, le jour de la rentrée scolaire, le 2 septembre 2014. Ces jeudi et vendredi, soit un an après les faits, un adolescent de 15 ans devra s'expliquer devant le tribunal pour enfants de Mulhouse. Il risque 20 ans de réclusion criminelle. Le procès se tiendra à huis clos.

Il faut donc remonter un an en arrière : tout se passe dans un pavillon familial de Moernach, dans le Sundgau, un village de 600 habitants. Cet adolescent de 15 ans frappe sa soeur de onze ans à l'arme blanche (a priori une machette), ainsi que son frère de huit ans. La petite meurt sous les coups de son grand frère, l'autre enfant est très grièvement blessé. Les parents sont alors absents, sortis pour une activité sportive.

Moernach arrivée au palais de justice - Maxppp
Moernach arrivée au palais de justice © Maxppp

L'adolescent de 15 ans brouille d'abord les pistes : c'est lui qui donne l'alerte, en prévenant ses voisins, couvert de sang. Et pour expliquer le drame, face aux enquêteurs, il parle d'un agresseur vêtu de noir, un "rôdeur".

Famille "sans histoire"

Le procureur de la République de Mulhouse, Dominique Alzeari, parle de propos "confus" et émet des doutes sur sa santé mentale en parlant d'une probable "addiction aux jeux vidéos" . Les habitants, de leur côté, parlent d'une famille "sans histoire" et d'un garçon "calme, posé et bien élevé ".

Moernach conf de presse procureur 3 septembre - Maxppp
Moernach conf de presse procureur 3 septembre © Maxppp

Le jeune suspect passe ensuite aux aveux. Il a bien prémédité son geste, selon le procureur, "parce qu'il explique qu'il a décidé de le faire" . Il est alors mis en examen pour assassinat. Un an plus tard, la tâche des experts psychiatres est lourde : décider si l'enfant était responsable, s'il savait ce qu'il faisait, ou pas.

Lire aussi :

> Haut-Rhin : une jeune fille de 11 ans tuée, son frère aîné placé en garde à vue

> Crime de Moernach : le frère aîné des deux victimes avoue

> Drame de Moernach : l'adolescent mis en examen pour assassinat et écroué