Faits divers – Justice

Crime passionnel à Theuley : le mari tue l'amant de sa femme

France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon mercredi 2 avril 2014 à 10:58

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) © Maxppp

Un corps a été découvert mardi matin près d'un étang à Theuley, en Haute-Saône. Un homme reconnaît avoir porté une quinzaine de coups de couteau à la victime, qu'il soupçonnait d'être l'amant de sa femme. Il se trouve en garde à vue à l'hôpital de Vesoul.

Au centre de cette affaire : du dépit amoureux, de la jalousie et de la vengeance. Lundi, le mari jaloux donne rendez-vous à celui qu'il pense être l'amant de sa femme. Ils boivent des coups ensemble. L'agresseur invite la victime dans sa voiture.

L'homme de 48 ans porte quinze coups de couteau au thorax et au cou de sa victime de 38 ans. Il se débarasse du corps, lundi, en fin de journée, près d'un étang, à Theuley, un petit village près de Dampierre-sur-Salon en Haute-Saône. De retour chez lui, il fait une tentative de suicide. C'est à l'hôpital de Gray qu'il explique ce qui s'est passé et qu'il se dénonce.

"La victime a-t-elle été achevée lorsque l'agresseur lui a roulé dessus?"

"Il soupçonnait la victime d'être l'amant de sa femme, donc il l'a fait venir dans son véhicule pour avoir une explication, raconte Jean-François Parietti, le procureur de la République de Vesoul. Il s'en est suivi une agression physique au cours de laquelle l'agresseur a pris plusieurs coups de couteau (...). La victime a-t-elle été achevée lorsque l'agresseur lui a roulé dessus?"

Jean-François Parietti, procureur de la République de Vesoul

L'auteur des faits a été placé en garde à vue à l'hôpital de Gray avant d'être transféré dans une cellule médicalisée de l'hôpital de Vesoul, où il tente de se remettre des blessures, qu'il s'est lui-même infligées.

Jean-François Fernandez