Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crimes "barbares" de Montluçon : les deux accusés condamnés en appel aux peines maximales

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les deux jeunes accusés étaient jugés par la cour d'appel de Riom pour un triple meurtre assorti d'actes de barbarie et pour un viol. Un an après leur premier procès, ils ont écopé des mêmes peines en appel.

La salle d'audience à la Cour d'appel de Riom
La salle d'audience à la Cour d'appel de Riom © Radio France - Olivier Vidal

Le verdict pour les barbares de Montluçon a donc été rendu ce vendredi soir par la cour d'appel de Riom (Puy-de-Dôme).
Les deux accusés mahorais, poursuivis pour les crimes perpétrés en mars 2017, ont écopé en appel à des peines maximales comme lors du premier procès il y a un an : la perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans pour le jeune majeur, et 30 ans de réclusion pour le second, mineur aux moments des faits.

Vers un 3ème procès...

Un verdict rendu après quatre jours d'audience devant la cour d'appel de Riom. Quatre jours durant lesquels les deux accusés n'ont pas vraiment apporté d'explications sur l'horreur de leurs actes devant les familles des victimes. Selon la partie civile, "seul le plus âgé des deux a semblé vouloir demander pardon et faire un pas vers les victimes, mais il n'y a pas eu grand-chose au final" commente, à l'issue de l'audience , Anne-Cécile Bloch, avocate de la famille de l'une des victimes.

Les condamnés devraient se pourvoir en cassation, le plus âgé des deux ayant déjà acté cette démarche. Une nouvelle épreuve de plus pour les familles des victimes...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess