Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Croisilles : une composition pénale pour l'homme soupçonné d'avoir bousculé le maire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu
Croisilles, France

Un homme de 25 ans écope d'une composition pénale, après l'agression présumée du maire de Croisilles. Ce dernier s'est fait repousser et est tombé au sol alors qu'il intervenait pour un tapage nocturne vendredi soir.

Le maire a été bousculé alors qu'il intervenait pour un tapage nocturne
Le maire a été bousculé alors qu'il intervenait pour un tapage nocturne © Radio France - Adèle Bossard

Il est soupçonné d'avoir bousculé le maire de Croisilles (Pas-de-Calais), alors que ce dernier intervenait pour mettre fin à un tapage nocturne : un homme de 25 ans sera convoqué en septembre prochain devant le tribunal d'Arras. Le parquet a décidé qu'il écoperait d'une composition pénale. Le maire, Gérard Dué, a  été repoussé alors qu'il tentait d'intervenir. Il a alors chuté au sol. Une chute sans gravité selon le parquet, qui précise que l'élu n'a pas de jours d'ITT. Le maire a porté plainte ce matin.

De nombreuses réactions

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dit avoir appelé le maire de Croisilles pour lui apporter son soutien.

Sur Twitter, le préfet du Pas-de-Calais apporte son soutien au maire de Croisilles, et dénonce "une intolérable agression". Cet acte de violence vis-à-vis d'un maire rappelle d'autres agressions récentes : celle par exemple ce mardi 4 août du maire de Saint-Philippe-d'Aiguille, petit village de Gironde. Le maire intervenait également suite à un signalement de tapage nocturne lorsqu'il s'est fait agresser. À la différence du maire de Croisilles, l'élu girondin a été frappé.

Le maire porte plainte

Gérard Dué va bien, mais dit souffrir du poignet, sur lequel il est tombé lorsqu'il a été bousculé. C'est la première fois qu'il se fait agresser physiquement dans le cadre de l'exercice de son mandat, dit-il, : "Verbalement, ça m'est déjà arrivé. Aujourd'hui, quand l'élu arrive, il n'a plus forcément le rôle qu'il avait, on demande tout au maire."

Être maire et vouloir faire la loi, ça devient un métier à risque

L'homme de 25 ans qui l'aurait poussé écope d'une composition pénale : il a interdiction de se rendre à Croisilles, et devra faire des travaux d'intérêts généraux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess