Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Croyant parler à Amir, elle est victime d'une arnaque

Une femme d'une quarantaine d'années originaire de Pont-Audemer dans l'Eure pensait discuter avec le chanteur Amir. Elle lui a envoyé de l'argent et des photos d'elle dénudée. C'était une arnaque. La victime a porté plainte fin janvier.

Le chanteur Amir lors d'un concert à Verdun
Le chanteur Amir lors d'un concert à Verdun © Maxppp - Franck LALLEMAND

Pont-Audemer, France

À Pont-Audemer, une quadragénaire a porté plainte pour "escroquerie et chantage". Un escroc s'est fait passer pour l'artiste Amir auprès d'elle pendant huit mois. La femme lui a envoyé de l'argent et des photos d'elle dénudée. 

La femme envoie d'abord 6.000€...

Cette affaire commence en juin dernier et va durer huit mois. La femme pense discuter avec l'interprète de "J'ai cherché", Amir, un chanteur qu'elle apprécie beaucoup. L'homme réussit à l'amadouer. Il lui fait croire qu'il a des problèmes d'argent et réclame alors 6.000 euros à sa victime. La femme, seule et en détresse selon les enquêteurs, envoie la somme par virement bancaire. 

À ce stade, elle ne se doute pas de la fraude et leurs échanges continuent sur Facebook. 

...puis est victime de chantage

Le faux Amir envoie ensuite des photos de lui, dénudé. Il lui réclame en échange le même genre de cliché. Elle satisfait de nouveau ses attentes. C'est là que le chantage commence. Elle doit envoyer 20.000 euros ou les photos seront diffusées sur internet. La femme prend peur et réalise que cela fait plusieurs mois qu'Amir n'est pas du tout derrière l'écran. 

Elle décide alors d'aller porter plainte à Pont-Audemer fin janvier.  Seulement aujourd'hui, le compte du ou des commanditaires a disparu du réseau social Facebook. Les escrocs, s'ils sont retrouvés, risquent cinq ans de prison et jusqu'à 400.000 euros d'amende. 

Contactés par téléphone, les gendarmes de Pont-Audemer expliquent que les victimes sont souvent des personnes fragiles et donc faciles à escroquer. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'arnaque est révélé. Les victimes peuvent envoyer des "sommes qui dépassent l'entendement", parfois 20.000 ou 30.000 euros selon les gendarmes. 

Un rappel, n'acceptez pas des profils de gens que vous ne connaissez pas. Très généralement, les célébrités ont des comptes vérifiés et certifiés par le réseau social. Cela s'accompagne d'un petit symbole, généralement une coche. En ce qui concerne leurs profils Facebook personnels, ils n'existent pas ou sont très bien cachés. 

Choix de la station

France Bleu