Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cruas : EDF condamné pour avoir mélangé déchets radioactifs et conventionnels

vendredi 9 février 2018 à 11:02 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Le tribunal de police de Privas a condamné EDF à 6000 euros d'amende et le directeur de la centrale nucléaire de Cruas à 3000 euros d'amende avec sursis. Des combinaisons radioactives avaient été découvertes dans un camion transportant des déchets conventionnels.

La centrale de Cruas-Meysse (Ardèche)
La centrale de Cruas-Meysse (Ardèche) © Radio France - Stéphane Milhomme

Cruas, France

Le 6 novembre 2015, un camion transportant sur le site de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse des déchets conventionnels est stoppé lors de son passage au deuxième portique de contrôle.  Le portique sonne indiquant que du camion émane un taux de radioactivité anormalement élevé. 

Sortir du Nucléaire s'empare de l'affaire

Le réseau sortir du Nucléaire a décidé de porter l'affaire devant la justice et porte plainte contre EDF devant le tribunal de police de Privas. Lors du procès,  les membres de ce réseau ont parlé de négligences, expliquant qu'il n'y avait pas d'étiquetage sur ces habits en papier (pantalons, sur-bottes etc ). Les écologistes reprochent à EDF d'avoir tardé à signaler l'événement à l'Autorité de Sûreté Nucléaire, le gendarme du nucléaire, et parlent de manquement continu à l'obligation de sûreté

EDF veut minimiser l'événement  

L'avocat d'EDF avait rappelé qu'il s'agissait de 20 grammes de papier au fond de la benne du camion de 20 mètres cubes et que la dose était de 11 µSvt, c'est-à-dire la moitié de la dose reçue lors d'un vol Paris/New-York. Un incident qu' EDF reconnaît. L'avocat faisait aussi remarquer que la centrale nucléaire de Cruas-Meysse gère 900 tonnes de déchets radioactifs par an et 11.300 tonnes de déchets conventionnels.