Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Cyclistes et automobilistes irréconciliables à Marseille ?

mardi 12 juin 2018 à 17:18 Par Tony Selliez, France Bleu Provence

Ce procès reporté en décembre prochain devant le tribunal de grande instance pourrait bien devenir le symbole de la lutte pour la protection des cyclistes à Marseille. Un cycliste a été agressé l'an dernier après avoir photographié une terrasse installée sur une piste cyclable.

Le vélo à Marseille : chacun sa route, chacun son chemin... (ici Place de la Joliette)
Le vélo à Marseille : chacun sa route, chacun son chemin... (ici Place de la Joliette) © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Au début du mois, le 5 juin précisément, un enfant d'à peine deux ans est mort après avoir été fauché par une voiture alors qu'il circulait sur sa draisienne, sur un aménagement cyclable dans les quartiers nord de Marseille. Des accidents, des accrochages, mais aussi des insultes, voilà le lot quotidien des cyclistes ; notamment par manque de voies dédiées, de pistes aménagées.

Cyclistes, automobilistes : réconciliation impossible à Marseille ?

Au mois de juillet l'été dernier, Cyril Pimentel (par ailleurs, justement, coordinateur de l'association Vélos en Ville) a été agressé à quelques centaines de mètres du stade Vélodrome, parce qu'il a pris la photo d'une terrasse de snack en train d'être installée sur la piste cyclable. Le procès devait avoir lieu lundi devant le TGI de Marseille. Il a été renvoyé à la demande de l'avocat de ses agresseurs présumés.

"Je m'aperçois que des gens sont en train d'installer des tables et des chaises sur une piste cyclable. Je fais une photo, et avant que je repose les pieds sur les pédales, deux personnes se jettent sur moi par derrière et m'assènent des coups (...), une pluie de coups." Cyril Pimentel

Cyril Pimentel "C'est symptomatique, les cyclistes à Marseille ont affaire à pas mal de violences routières, malheureusement il n'y a pas assez de plaintes portées"

Selon Valentin Loret, avocat du collectif Vélos en Ville, ces conflits permanents sont un peu la faute de toute le monde, mais surtout du manque d'aménagements urbains pour les cyclistes.

"Le manque d'aménagements fait qu'il y a un conflit systématique entre les cyclistes, les automobilistes et les piétons. Vu qu'il n'y a pas d'aménagement, le cycliste va se retrouver soit sur le trottoir et va mettre en danger le piéton, soit sur la route et donc il se met lui-même en danger." Valentin Loret

Valentin Loret "Les points noirs à Marseille ? Le cours Lieutaud, la Corniche.."