Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Cyclistes fauchés dans l'Indre : le conducteur négatif à l'alcool et aux stupéfiants

-
Par , France Bleu Berry
Saint-Marcel, Indre, France

Cinq cyclistes ont été fauchés, dimanche matin, par un conducteur qui arrivait face à eux. L'un des cyclistes est gravement blessé. Le conducteur a été dépisté négatif aux stupéfiants et à l'alcool.

Pompiers (illustration).
Pompiers (illustration). © Radio France

L'accident a eu lieu après un virage, sur une portion sinueuse et étroite de la D100, sur la commune de Saint-Marcel près d'Argenton-sur-Creuse. Ce dimanche 19 janvier, un peloton d'une vingtaine de cyclistes, qui roulait par petits groupes de niveaux, a été surpris par une voiture qui arrivait sur la voie d'en face. 

Un homme gravement blessé, trois blessés légers

Cinq cyclistes ont été fauchés ; l'un d'entre eux, un homme de 47 ans, a dû être héliporté à l'hôpital de Tours dans un état d'urgence absolue. Trois autres cyclistes ont été plus légèrement blessés et s'en tirent avec un, deux et quatre jours d'ITT (interruption totale de travail). Le cinquième n'était pas blessé et n'a pas été pris en charge par les secours.

Les circonstances de l'accident encore floues

Le conducteur, lui, a pu être entendu dans l'après-midi, ce lundi 20 janvier. Selon les examens toxicologiques, il n'était positif ni à l'alcool, ni aux stupéfiants au moment de l'accident. L'enquête doit donc encore déterminer ce qui a causé cette collision : les cyclistes roulaient-ils de front, l'automobiliste a-t-il bien tenu sa droite, sa vitesse était-elle excessive ? En tout cas, "c'était une petite route sinueuse, l'accident a eu lieu dans un virage, en plus", nous précise le maire de Saint-Marcel, Jean-Paul Arnaud. Ce qui a peut-être pu altérer la visibilité sur la route.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu