Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un patient en psychiatrie agresse plusieurs personnes à l'hôpital de Bastia

lundi 18 juin 2018 à 17:50 Par Marion Galland et Alexandre Sanguinetti, France Bleu RCFM et France Bleu

Un homme suivi en psychiatrie a agressé plusieurs personnes à l'hôpital de Falconaja avant d'être maîtrisé et transféré à San Ornellu ce lundi.

Plusieurs personnes ont été agressées par un patient à l'hôpital de Bastia
Plusieurs personnes ont été agressées par un patient à l'hôpital de Bastia © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Bastia, France

Un homme hospitalisé dans le service psychiatrie de l’hôpital de Bastia a blessé légèrement plusieurs personnes ce lundi matin dans le service d’imagerie de l’établissement. Le patient devait aller passer un électroencéphalogramme, examen qu'il n'a pas pu passer, tant son agitation était grande. Décision est alors prise de la ramener vers le bâtiment Braccini, qui abrite la psychiatrie. Sur le chemin du retour le malade fausse compagnie à ses gardiens, deux brancardiers et trois agents de psychiatrie.  Il s'engouffre alors dans le service imagerie et agresse toutes les personnes qui croisent son chemin.

Parmi elles, une petite fille de 7-8 ans et sa maman, qui ont été très choquées. La petite fille a été prise en charge en pédiatrie avant de rentrer chez elle. Un manipulateur radio qui tentait de s'interposer a également été agressé et légèrement blessé.

Le directeur de l'hôpital, Pascal Forcioli, déplore une agression, "imprévisible et incontrôlable".

Pascal Forcioli, directeur de l'hôpital de Bastia, "une agression imprévisible"

L'agresseur a finalement été maîtrisé, puis transféré à San Ornellu. 

Une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place.