Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Faits divers – Justice

D'un à deux ans de prison ferme pour trafic de drogue à Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

Après le coup de filet du 14 mai dans le quartier des Provinces à Cherbourg, quatre hommes ont été condamnés lundi en comparution immédiate pour trafic de stupéfiants par le tribunal correctionnel de Cherbourg. Des peines lourdes, entre un et deux ans de prison ferme.

Le tribunal de Cherbourg
Le tribunal de Cherbourg © Radio France

Cherbourg, France

D'un à deux ans de prison ferme pour trafic de drogues. Voilà les peines prononcées lundi par le tribunal correctionnel de Cherbourg, à l'encontre de quatre hommes âgés de 20 à 45 ans. Ils étaient jugés en comparution immédiate, après le coup de filet du 14 mai, dans le quartier des Provinces.

Six mois d'enquête

L'opération est l'aboutissement de plus de six mois d'enquête, menée depuis mi-octobre 2018. Des écoutes téléphoniques et des surveillances physiques en bas des immeubles de la ZUP des Provinces ont été mises en place, permettant de déclencher le 14 mai dernier une vaste opération judiciaire.

Au total plus de 70 gendarmes de la compagnie de Cherbourg-en-Cotentin (dont le PSIG) ont été mobilisés, pour arrêter six personnes. Lors de l'intervention, un des suspects a tenté de fuir par la fenêtre du deuxième étage de son appartement. Blessé, il a été hospitalisé et n'a pas encore pu être entendu par les enquêteurs. La dernière personne interpellée, une femme placée en détention provisoire à Caen, n'a pu être extraite de sa cellule pour comparaître lundi à Cherbourg. Elle sera jugée en juin.

En parallèle, plus d'une trentaine de consommateurs ont été auditionnés depuis l'opération du 14 mai.

Quasiment tous les types de drogues

Les quantités de drogue retrouvées sur place lors des perquisitions aux domiciles des trafiquants ne sont certes pas énormes, mais sur six mois le trafic est impressionnant. Lors de l'audience, le procureur souligne d'abord qu'il ne s'agit pas que d'un produit, mais de presque tout le spectre des stupéfiants : du cannabis et de l'héroïne principalement, mais aussi de la cocaïne, de la MDMA ou encore de l'exctasy.

Les recette, du trafic interpellent aussi : 8.500 euros de résine vendue en six mois par un des prévenus, un autre reconnait dealer jusqu'à 150 grammes d'héroïne par mois, à 40 euros le gramme.

Les trois prévenus en détention provisoire depuis vendredi sont maintenus en détention, le quatrième, arrivé libre et condamné à un an ferme, est sorti libre et devrait bénéficier d'un aménagement de peine.