Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Home jacking mortel de Servian

Cambriolage mortel au jardin Saint-Adrien de Servian, Daniel Malgouyres reste en prison

-
Par , France Bleu Hérault

Daniel Malgouyres reste en prison. La nouvelle demande de remise en liberté conditionnelle vient d'être rejetée par la Cour d'Appel de Montpellier. "Ce n'est pas sa place" confie son avocat à France Bleu Hérault

Tribunal de Montpellier
Tribunal de Montpellier © Radio France - Guillaume Roulland

Servian, France

La Cour d’Appel de Montpellier vient de rejeter la demande de remise en liberté conditionnelle de Daniel Malgouyres. Le propriétaire des Jardins Saint-Adrien de Servian, aujourd'hui âgé de 70 ans est soupçonné d'avoir participé à l'automne 2017 à l'organisation du cambriolage de son domicile au cours duquel il a tué l'un des intrus d'un coup de fusil.

Deuxième rejet de la Cour d'Appel depuis l'automne dernier

Ce maintien en détention s'appuie sur les deux violations de contrôle judiciaire. La première concerne la possession d'une arme chez lui au tout début de l'instruction alors qu'il n'était pas encore mis en cause dans l'organisation du cambriolage. La deuxième violation concerne sa présence dans l'Hérault le lendemain de sa remise en liberté conditionnelle en novembre dernier alors qu'il aurait déjà du quitter le département. 

La chambre d’instruction de Cour d'Appel considère qu'il n'est pas digne de confiance puisqu'il n'a pas su respecter les obligations imposées. Son avocat maître Jean-Marc Darrigade ne cache pas sa déception et ne comprend pas pourquoi son client dort toujours en prison aujourd'hui.

"Sa place n'est pas en prison, ni sous contrôle judiciaire. J'ai vraiment la conviction depuis de nombreux mois de défendre quelqu'un de complètement innocent".

Plus l'instruction avance et plus cette conviction se renforce dit Jean-Marc Darrigade

Jean-Marc Darrigade a l'intention de déposer un nouveau recours dans les prochains mois.  Il dit s'inquiéter pour son client. "Daniel Malgouyres est très fatigué. C'est une situation qui devient angoissante tant pour pour lui, que pour sa famille et  que pour son avocat. Cette détention est choquante. Face à un dossier qui semble l'innocenter, la question du contrôle judiciaire devient accessoire, c'est cela qui me perturbe".