Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Ardèche, la CLCV dévoile ses préconisations contre le radon

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L’association Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV) vient de terminer une campagne de dépistage qui a duré toute l’année. Objectif : sensibiliser à la présence de ce gaz radioactif naturel, inodore et incolore.

Le radon, gaz incolore et inodore, présent dans les roches granitique est la deuxième cause du cancer du poumon, derrière le tabac.
Le radon, gaz incolore et inodore, présent dans les roches granitique est la deuxième cause du cancer du poumon, derrière le tabac. © Radio France - Pascale Boucherie.

Ardèche, France

3,5% des communes de la Drôme et 70% de celles de l'Ardèche concentrent trop de radon. Pas de panique : si ce taux se situe au-dessus du seuil réglementaire établi par la Commission européenne de 300 becquerels, il n'atteint pas le seuil de 1000 becquerels, au-delà duquel la situation serait vraiment préoccupante.

Car vous ne le savez peut-être pas, mais vous êtes entourés d'un gaz radioactif naturel, le radon, présent naturellement dans les sols, particulièrement dans les massifs granitiques ou volcaniques. Il est issu de l’uranium contenu dans la croûte terrestre, et qui, lorsqu’il se dégage dans l’atmosphère, se matérialise sous forme de gaz. "99% des gens ne savent pas ce qu’est le radon. Il y a un vrai problème d'information, de connaissance. Les professionnels de santé et du bâtiment eux-mêmes sont peu sensibilisés à cette question. C’est pour ça que l’objectif de notre campagne, c’est de sensibiliser", explique Alain Chosson, délégué aux questions de santé et d’environnement à la CLCV.

99% des gens ne savent pas ce qu’est le radon - Alain Chosson, délégué aux questions de santé et d’environnement à la CLCV

Le radon est présent à très faible dose dans l'air, mais, selon la configuration de l'habitation, sa localisation, ou son matériau de conception, il peut se concentrer, et, dès lors, devenir dangereux : on estime que le radon, à haute dose, est la deuxième cause de cancer du poumon, derrière le tabac. Il est possible de mesurer le taux de radon chez soi, grâce à un dosimètre (que l'on peut se procurer, moyennant 30 à 40 euros, auprès d'un laboratoire spécialisé). Le mieux est de mesurer en hiver, moment de l'année où l'on aère le moins son logement.

Un dosimètre pour mesure le niveau de radon dans votre logement - Radio France
Un dosimètre pour mesure le niveau de radon dans votre logement © Radio France - Dominique Manent

Différentes mesures à prendre selon votre taux de radon

Si le taux ne dépasse pas les 300 becquerels, valeur de référence établie par la Commission européenne, vous pouvez vivre tranquillement : il vous faudra simplement bien aérer votre logement (au moins dix minutes par jour), et penser à entretenir votre système de ventilation, qui, s'il était obstrué, favoriserait la concentration de radon. Si le taux de radon se situe entre 300 et 1000 becquerels, il faut faire des vérifications plus poussées : renforcer l'étanchéité des canalisations,  et boucher les éventuelles fissures dans le mur ou sur le sol, entre autres. Et si votre taux de radon dépasse les 1000 becquerels, là il faut s'inquiéter. Il faut faire appel à des professionnels, qui établiront la cause de la concentration du radon, et préconiseront quels travaux effectuer. Par ailleurs, si vous vous trouvez dans une zone prioritaire radon, où le gaz émane le plus (31 départements sont classés dans ces zones), et que vous souhaitez vendre votre logement, vous devez impérativement en informer le futur propriétaire.

Le but de cette campagne, c'est sensibiliser - Alain Chosson, délégué aux questions de santé et d’environnement à la CLCV

Au travers de cette étude, Alain Chosson espère une meilleure communication autour de ce phénomène, par le grand public, mais aussi les professionnels. "Dans le cas des rénovations thermiques, notamment, les entreprises et les professionnels du bâtiment n'ont pas forcément conscience de cette problématique du radon, et n'intègrent pas suffisamment la question d'une ventilation adaptée à la maison." D'autant que le coût d'un diagnostic réalisé par une entreprise spécialisée, en cas de concentration de radon dans le logement, est de l'ordre de 600 à 700 euros. "Nous souhaitons qu'il y ait un accompagnement économique, comme il y a des aides pour les économies d'énergie.", demande-t-il.

Une seconde opération en Drôme-Ardèche pourrait avoir lieu en novembre.