Faits divers – Justice

Dans l'Aube, une mère avoue avoir noyé son fils handicapé de cinq ans

Par Géraldine Houdayer, France Bleu lundi 19 septembre 2016 à 20:27

C'est dans cette maison de Rosnay-l'Hôpital que la mère aurait noyé son enfant de cinq ans.
C'est dans cette maison de Rosnay-l'Hôpital que la mère aurait noyé son enfant de cinq ans. © Maxppp - PHOTOPQR/EST ECLAIR

Une femme de 32 ans a été arrêtée, dans la nuit de dimanche à lundi, dans l'agglomération de Troyes. Elle a avoué aux policiers avoir tué son fils de 5 ans, handicapé. Elle l'aurait noyé chez elle, dans le village de Rosnay-l'Hôpital.

Une mère de 32 ans a avoué avoir tué, dans la nuit de dimanche à lundi, son enfant de cinq ans, handicapé, en le noyant chez elle à Rosnay-L'Hôpital, un village situé dans l'Aube. La mère, au chômage et sans antécédent judiciaire, qui a également tué son chien, a essayé de mettre fin à ses jours après le crime. Elle a été arrêtée sur la commune de Saint-André-les-Vergers, à une cinquantaine de kilomètres de chez elle. "Après quelques heures d'errance, elle s'est approchée peu avant 4h du matin d'un véhicule de police dans l'agglomération troyenne, en déclarant qu'elle venait de tuer son enfant", précise Olivier Caracotch, le procureur de Troyes.

Elle a voulu mettre fin à ses jours

D'après la chaîne LCI, elle aurait noyé son fils dans la baignoire du domicile familial. "Elle explique son acte par une volonté d'en finir, compte tenu de ses difficultés sociales et économiques, et elle ne voulait pas partir sans son enfant, ni le laisser seul", explique le procureur. D'après l'Est-Eclair, c'est la grand-mère de l’enfant qui a fait la macabre découverte. Elle s'est rendue au domicile familial après avoir reçu un SMS de la mère expliquant son geste.

L'autopsie du petit garçon et la mise en examen de la mère pourraient avoir lieu ce mardi.

Partager sur :