Faits divers – Justice

Somme : la commune de Laucourt relance l'appel aux dons pour éviter la faillite

Par François Sauvestre et France Bleu, France Bleu Picardie et France Bleu mercredi 2 novembre 2016 à 6:00 Mis à jour le mercredi 2 novembre 2016 à 7:28

La commune de Laucourt dans la Somme cherche 350 000 euros
La commune de Laucourt dans la Somme cherche 350 000 euros © Radio France - François Sauvestre

Laucourt, commune de 197 habitants de la Somme cherche toujours 350.000 euros. Depuis un accident sur un chantier d’élagage en 2009, la municipalité a été reconnue en partie responsable de la mort d'un homme et doit indemniser ses proches. Un appel aux dons vient d'être lancé aux particuliers.

"C'est un cas unique en France, nous allons faire jurisprudence". Dans son bureau, Bertrand Bayard, maire du village de Laucourt, près de Roye dans la Somme revient sur ce dossier qui a bouleversé la vie de sa commune depuis 2009. A l'origine de la dette de Laucourt, un "dramatique accident", se souvient l'élu. En 2009, des bénévoles proposent leurs services pour un chantier d'élagage. Le but c'était de faire des économies par rapport au devis présenté par une entreprise pour ce même chantier.

Les travaux tournent donc au drame. Deux hommes chutent de la nacelle perchée à dix-sept mètres de haut. L'un meurt, l'autre est grièvement blessé et handicapé. L'affaire est portée en justice, à Amiens d'abord puis devant la cour administrative d'appel de Douai. Verdict : le maire de l'époque est blanchi mais la commune est reconnue en partie (70%) responsable et condamnée à indemniser les proches de la victime à hauteur de 350.000 euros.

Impossible de payer

Laucourt compte 197 habitants et ses finances sont loin d'être aussi fournies. Un premier appel aux dons est lancé pour que la commune puisse tenter de faire face. Sont sollicités les élus du département de la Somme car "tout le monde peut être touché de la même manière que nous", commente Bertrand Bayard. Laucourt a enregistré quelques dons et plusieurs promesses de dons mais "pas assez" pour boucler la somme explique le premier adjoint Didier Liénard.

Bertrand Bayard, maire de Laucourt (à gauche) et son adjoint Didier Liénard - Radio France
Bertrand Bayard, maire de Laucourt (à gauche) et son adjoint Didier Liénard © Radio France - François Sauvestre

L'appel aux dons vient donc d'être élargi aux particuliers, aux entreprises. Le maire, qui a pris son poste en septembre dernier après des démissions d'autres élus veut croire que "l'image de Laucourt, petit village paisible et accueillant", permettra de convaincre les donateurs. Par soucis de transparence, les élus souhaitent que tous les dons passent par le trésor public. Ceux qui souhaitent participer au financement de la dette de la commune peuvent appeler le 03 22 87 35 96.

La taxe d'habitation augmente de 20%

Dans les rues du village, on veut croire à la générosité des gens. La décision de justice est toujours mal percçue, "les habitants payent pour une faute qu'ils n'ont pas commis", raconte Bertrand Bayard. La dernière taxe d'habitation a en effet été augmentée de 20%. La pilule a toujours du mal à passer parmi les administrés. Certains comme Claudine songent à "quitter Laucourt". Le problème pour cette habitante qui vit ici depuis cinquante ans c'est que les biens immobiliers ont perdu beaucoup de valeur dans ce contexte.

En attendant de récolter l'argent des donateurs, la commune de Laucourt redoute aussi un autre jugement. La deuxième victime de l'accident de 2009, grièvement blessée réclame aussi une indemnisation. La procédure est en cours et "on ne sait pas du tout quel montant pourrait nous être imposé", s'inquiète Didier Liénard. En dernier recours, les élus pourraient envisager une mise sous tutelle de l'Etat et une vente des biens communaux. Ils s'y refusent pour l'instant car "les conséquences seraient beaucoup plus lourdes", estime le maire Bertrand Bayard.