Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le Maine-et-Loire, les gendarmes mettent fin à une fête clandestine réunissant 400 personnes

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Les gendarmes ont mis fin le week-end dernier, dans la nuit de samedi à dimanche, à une fête clandestine dans un château à Montguillon, à une dizaine de kilomètres de Château-Gontier-sur-Mayenne a-t-on appris auprès de la gendarmerie du Maine-et-Loire confirmant une information de Ouest-France.

Gendarmerie, photo d'illustration
Gendarmerie, photo d'illustration © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Cette nuit-là, dans ce joli coin de campagne, paisible, tranquille, des riverains sont subitement réveillés par des bruits sourds et répétitifs. Quelque part, une sono crache à fond de la musique techno, électro, ça vient d'un château, très connu dans la région. Les gendarmes sont alertés. Des patrouilles se dirigent alors vers le site.

Une fête annoncée sur les réseaux sociaux

Le fils du propriétaire les accueille, leur explique qu'il s'agit d'une fête de famille. Les militaires n'en croient pas un mot. Ils font un petit tour des lieux et découvrent une très, très grande famille de fêtards, des jeunes, beaucoup d'étrangers, des Néerlandais notamment, une annonce avait été postée en plusieurs langues sur les réseaux sociaux. Ils sont plusieurs centaines, au moins 400, à avoir investi le château.

Les organisateurs auditionnés, le parquet d'Angers a ouvert une enquête

Une soirée clandestine, illégale, l'heure du couvre-feu est largement dépassé, les règles sanitaires pas vraiment respectées. Juste avant le week-end, la Préfecture du Maine-et-Loire avait pris un arrêté interdisant ce type de rassemblement. Les gendarmes mettent fin aussitôt à la soirée, mettent en place des contrôles routiers...La plupart des fêtards quitteront Montguillon dimanche et lundi, dans le calme. Quelques infractions ont été constatées pour conduite sous l'emprise de produits stupéfiants. Les organisateurs ont été auditionnés. Le Parquet d'Angers a ouvert une enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess