Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le Morbihan, de la drogue dans des pochettes Dragon Ball Z

Les policiers du Morbihan alertent à quelques heures de Noël : prudence quant à des pochettes plastiques à l'effigie de héros de dessins animés. A l'intérieur, pas d'autocollants, mais de la drogue.

Pochettes de drogue
Pochettes de drogue - Police nationale du Morbihan

Ce sont des pochettes plastique où l'on voit Sangoku, Bart ou Homer Simpson un joint à la main. On voit aussi l'image très connue du Kinder Surprise. Les policiers du Morbihan précisent qu'elles sont apparues sur le marché de la drogue "il y a 1 mois et demi, principalement dans le quartier Kercado à Vannes et un peu à Lorient". Plusieurs centaines de ces pochettes ont déjà été saisies lors d'opérations de contrôles : les policiers en trouvent dans les buissons, dans des colonnes sèches ou sur des individus mêlés au trafic. "Ces pochettes qui sont appelées à supplanter le traditionnel petit sac plastique transparent, peuvent contenir de la résine de cannabis, de l'herbe voire de la cocaïne". 

Les policiers ajoutent : "On ne connait pas l'origine de ces pochettes. Elles sont certainement achetées vides par milliers sur le Darknet, avant d'être conditionnées. Mais le but est clair : on banalise et on normalise le produit stupéfiant qui sort ainsi du ghetto traditionnel de la drogue". Les policiers s'inquiètent de ce que des enfants puissent tomber dessus et ingérer la drogue. La police appelle tous ceux qui tomberaient sur ces pochette "surprise", si l'on peut dire, à appeler le commissariat ou la gendarmerie. Elle rappelle que "la détention, le port et le transport de ces substances sont interdits".

Et comme l'imagination des dealers est sans limite, le commissariat de Vannes signale que des pochettes à l'effigie d'Emmanuel Macron et d'Eric Dupond-Moretti, le garde des sceaux, apparaissent sur le marché : ils sont caricaturés, un joint à la main ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess