Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dans le Pithiverais, plus d'une tonne de cannabis saisie dans une grange à Morville-en-Beauce

mercredi 3 octobre 2018 à 7:09 Par Christophe Dupuy et Eric Normand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu Orléans

C'est un joli coup pour les gendarmes du Loiret. Plus d'une tonne de cannabis a été saisie dans une grange. C'était le samedi 29 septembre sur la petite commune de Morville-en-Beauce. Cinq personnes ont été placées en détention provisoire.

Plus d'une tonne de résine de cannabis découverte dans une ferme de la Beauce.
Plus d'une tonne de résine de cannabis découverte dans une ferme de la Beauce. - Gendarmerie du Loiret

Loiret, France

Plus d’une tonne de résine de cannabis a été saisie par la section de recherches d'Orléans. Cela s'est passé au petit matin le samedi 29 septembre sur commission rogatoire d’un juge d’instruction d’Orléans dans le petit village de de Morville-en-Beauce dans le Pithiverais, à la limite du département de l'Essonne, avec l'aide du GIR Centre.

Une saisie record dans un corps de ferme 

L’enquête qui a démarré en janvier dernier a permis de mettre la main sur une tonne et trente kilos de résine de cannabis cachés dans une grange d’un corps de ferme. Une planque à la campagne de plus en plus utilisée par les trafiquants, selon le colonel Thomas Andreu patron de la section de recherche du Loiret, "un lieu très isolé, loin de tout, très original aussi, ce genre de planque a tendance à se multiplier. Il y a une semaine le même genre d'affaire avec la compagnie de Châteaudun et la section de recherches d'Orléans s'est réalisé dans un petit village de 1000 habitants dans l'Eure-et-Loir. Donc, oui, cela se généralise. Ce sont des opérations plus compliquées, car ce sont des endroits isolés, où nous sommes plus facilement détectables."

Une valeur d'environ 3 millions d'euros

Plusieurs opérations d’interpellations se sont déroulées simultanément dans le Loiret et en Seine-Maritime. Les gendarmes ont arrêté sept personnes. C’est à l’issue d’un 4ème voyage au Maroc qu'elles ont été interpellées. A la fin de leur garde à vue, cinq d'entre elles ont été placées en détention provisoire. Les deux autres ont été laissées libres sous contrôle judiciaire. 

Deux hommes âgés de 39 et 43 ans sont considérés comme les cerveaux de cet important réseau. Tous les deux travaillent à Pithiviers. L'un est auto-entrepreneur, l'autre est gérant d'une pizzeria. Ils sont également tous les deux en récidive légale après avoir déjà été condamné en 2013 à huit ans de prison. Le couple d’une trentaine d’années propriétaire de la ferme a aussi été arrêté tout comme deux petites mains ainsi qu’un grossiste revendeur basé à Grand-Quevilly près de Rouen. Le trafic arrosait Pithiviers et Orléans mais aussi la Normandie, la région Rhône-Alpes et l’Yonne. Valeur marchande de la saisie, 3 millions d’euros.