Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Homme tué dans une bagarre en 2018 : le procès s'ouvre ce lundi aux Assises de la Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Un procès pour meurtre et violences s'ouvre ce lundi au tribunal de Périgueux. Quatre jeunes hommes âgés de 22 ou 23 ans comparaissent. Le principal accusé est soupçonné d'avoir porté des coups de couteau mortels à un homme de 35 ans en juillet 2018 à Bergerac.

Un homme de 35 ans s'était fait poignarder dans la rue à Bergerac en 2018
Un homme de 35 ans s'était fait poignarder dans la rue à Bergerac en 2018 © Radio France - Theo Caubel

C'est un drame qui avait marqué le centre-ville de Bergerac. Le 8 juillet 2018, au petit matin, un homme de 35 ans succombait à ses blessures dans le centre-ville. Après plusieurs mois d’investigations, quatre hommes ont été mis en examen : un pour meurtre, les trois autres pour violences commises en réunion. Ils seront sur le banc des accusés à partir de ce lundi 10 mai au tribunal de Périgueux.

Une altercation qui dégénère

La bagarre commence dans le couloir d'un immeuble de la rue des Fontaines dans le centre ville de Bergerac. Une bande de jeunes alcoolisés s'y engouffre vers 6h du matin après une soirée en discothèque. Les fêtards font du bruit. La victime qui loge au dessus réclame le silence puis descend. Les esprits s'échauffent, les insultes fusent des deux côtés puis arrivent les coups. Le locataire frappe un jeune homme avec un pied de chaise. Le groupe d'amis se défend et s'en prend violemment au trentenaire, certains avec des béquilles. 

Quelques minutes plus tard, le jeune homme de 20 ans frappé avec le pied de chaise se munit d'un couteau et blesse la victime cinq fois notamment à l'abdomen puis au niveau de la clavicule. Ce dernier coup aurait été fatal provoquant un grave choc hémorragique. Les fêtards se dispersent. La victime se vide de son sang. Alerté, son frère jumeau arrive quelques minutes plus tard et lui vient en aide. La victime décédera dans la matinée à l'hôpital.  

Des témoins et une vidéo 

Pendant les premières investigations, plusieurs témoins et notamment l'ex-compagne de la victime, décrivent plus ou moins précisément les faits. Six hommes seront mis en examen Tous ont la vingtaine. Une vidéo de 16 secondes filmée avec un téléphone portable permet également de préciser le rôle de chacun.

Le principal accusé déjà connu de la justice assure n'avoir porté qu'un seul coup de couteau. Les investigations montreront plus tard qu'il est allé chercher la lame de 11 cm chez lui pendant la bagarre. Pour la juge d'instruction, il y a eu intention de donner la mort. Il sera ensuite placé en détention provisoire. Cet homme de 23 ans ne révèle "aucune anomalie mentale" selon l’expertise psychiatrique. L'expert pointe l’alcoolisation de l'accusé et une personnalité fragile "en lien avec le décès de sa mère" alors qu'il avait 11 ans. 

Le procès devra notamment déterminer ce qu'il l'a poussé à poignarder la victime. Trois autres jeunes hommes seront également sur le banc des accusés pour violences commises en réunion avec usage ou menace d'une arme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess