Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dans le secteur d'Alençon, quinze jeunes ont reçu des boîtes remplies d'excréments

Fin octobre, quinze personnes vivant autour d'Alençon ont reçu à leur domicile un colis contenant des excréments. Les destinataires ont fait le rapprochement en lançant un appel sur les réseaux sociaux. Pour l'heure, ils n'ont pas porté plainte et veulent croire à une blague de mauvais goût.

Des boîtes avec des excréments ont été déposées devant le domicile de quinze destinataires dans les environs d'Alençon
Des boîtes avec des excréments ont été déposées devant le domicile de quinze destinataires dans les environs d'Alençon © Maxppp - Vincent Voegtlin

Alençon, France

Mauvaise blague ou règlement de compte ? Entre le 26 et le 31 octobre, quinze personnes vivant autour d'Alençon ont trouvé devant leur domicile une boîte en carton contenant des excréments. Comme le révélaient lundi nos confrères de Ouest France dans leurs colonnes, toutes sont numérotées et accompagnées d'un petit mot écrit en anglais :  "Quinze boîtes à merde, pourquoi ?" Les destinataires ont fait le rapprochement en lançant un appel sur les réseaux sociaux. Ils vivent aussi bien dans l'Orne que dans la Sarthe.

Au départ, j'ai pensé que c'était une petite blague de mon voisin

Oryanne vit près de Fresnay-sur-Sarthe, elle est la première a avoir reçu un paquet avec une crotte à l'intérieur. "Je suis partie une heure faire une course, quand je suis revenue, j'ai trouvé une boîte avec une crotte, des feuilles et un champignon. Au départ, j'ai pensé que c'était une petite blague de mon voisin", raconte la jeune femme. Sauf que trois jours après, d'autres amis ont reçu le même genre de colis.  

L'expéditeur se fait appeler "le chieur masqué"

Au total, 15 jeunes sont victimes de celui qui se fait appeler dans un courrier "le chieur masqué". Leur point commun : ils fréquentent tous la même boite de nuit, le Bayokos, à Alençon. "Certains sont des copains du collège ou du lycée, mais la plupart des autres destinataires sont simplement des clients ou des connaissances", explique Guillaume, serveur au Bayokos qui a lui aussi reçu un colis.  

Une punition pour des "crimes plus ou moins graves"

Dans une lettre manuscrite envoyée avec le dernier paquet, le mystérieux expéditeur joue avec les nerfs de ses victimes. Il leur reproche d'avoir commis "un crime plus ou moins grave". 

La lettre du "chieur masqué" a été envoyée avec le dernier colis - Aucun(e)
La lettre du "chieur masqué" a été envoyée avec le dernier colis - DR

Mais Guillaume a beau chercher, il ne voit pas ce qu'on peut lui reprocher. "C'est intrigant, car nous sommes dans une petite ville. Tous les secrets des uns des autres sont connus par tous. Si comme le prétend la lettre, j'ai fait du mal à quelqu'un, j'aimerais simplement m'excuser pour ce que j'ai pu faire, mais j'en doute énormément", nous dit le serveur, qui n'a pas l'intention de porter plainte ni de déposer une main courante. 

Un jeu de piste pour Halloween ?

Une autre victime, Ben, a bien l'intention de retrouver l'émetteur de ces boîtes scatologiques. Il compte lui donner prochainement rendez-vous via les réseaux sociaux dans un parc à Alençon. À l'endroit même où le "chieur masqué" a organisé un petit jeu de piste. Les destinataires ont retrouvé dimanche dans un sac congélation, quinze lettres de l'alphabet qui, mises dans le bon ordre, forment l'expression "Joyeux Halloween".

Choix de la station

France Bleu