Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Dans les stations de ski de Savoie, un Lyonnais cambriole 25 vacanciers qui n'ont pas fermé leur porte à clé

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce vendredi, le tribunal correctionnel d'Albertville (Savoie) juge un jeune Lyonnais qui en quatre nuits de février 2016 a "visité" 25 logements dans les stations de Savoie. Grandement aidé par la négligence des vacanciers.

Les gendarmes patrouillent de nuit en Savoie.
Les gendarmes patrouillent de nuit en Savoie. © Radio France - Christophe Van Veen

Étonnant ! C'est un reportage "aguicheur "d'Enquête Exclusive, émission de reportages sur M6, qui lui a montré la voie à suivre, un reportage télévisé sur l'argent qui coule à flot dans les stations de ski de Savoie pendant les vacances de février, reportage sur l'épidémie de cambriolages hivernaux...  

Quatre nuits de rapine sans effraction

Notre Lyonnais, au casier judiciaire qui n'est pas aussi blanc et vierge que la neige alpine, décide de passer à l'action en février 2016. Quatre nuits de rapine à Courchevel, Les Allues, Bourg-Saint-Maurice et Tignes, stations huppées de Savoie. Tout schuss ! Pendant que les skieurs dorment du lourd sommeil des descendeurs amateurs, le jeune homme - 31 ans à la fin de cette année - passe à l'acte dans les résidences de vacances.   

Pas besoin d'effraction. Pas besoin de menaces. Beaucoup oublient de fermer la porte à clé des locations saisonnières. "Il n'y a qu'à se servir." On appelle ça en droit des "vols d'opportunité". En dix secondes, le malfrat fouille les sacs à l'entrée des couloirs et repart avec l'argent liquide, des cartes bleues et quelques téléphones.  

25 appartements visités en présence des vacanciers qui dorment 

Les gendarmes ont beau dire et répéter qu'il faut fermer à clé les voitures et les appartements dans les stations de ski, en pleine saison, rien n'y fait !  Pour les malfrats, c'est open bar. Certains cambriolés avaient même écrit le code de leur carte bleue sur un papier, dans leur sac. 

Le visiteur du soir n'a pas pris la peine de porter une cagoule. Pas excessivement discret, il utilise la voiture de son frère qui sera identifiée par les caméras de vidéo-surveillance. Arrêté, le multirécidiviste reconnaît tout. 

Sans emploi, il dit avoir "voulu gagner de l'argent facilement". A Courchevel, lieu de sa première virée nocturne, il a été aidé par un complice qu'il ne veut pas balancer. Par contre, il veut bien dénoncer celui qui lui a donné l'inspiration, l'idée de passer à l'acte. Ce fameux reportage télé à fortes sensation, d' "Enquête exclusive".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu