Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dans les Vosges, douze chiens affamés, malades et "à l'état semi-sauvage"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Depuis le week-end dernier, la SPA de Saint-Dié s'occupe de douze chiens, retrouvés dans un hangar à Ban-de-Laveline. Les animaux sont à l'état semi-sauvage, atteints de la gale et dans un état physique "désastreux", estime la présidente de l'association.

SLPA Société lorraine de protection des animaux refuge de Velaine-en-Haye chiens chats
SLPA Société lorraine de protection des animaux refuge de Velaine-en-Haye chiens chats © Radio France - Isabelle Baudriller

Saint-Dié-des-Vosges, France

"Ils ne connaissent pas l'être humain, ils ne savent pas ce qu'est une laisse, un collier", déplore Laeticia Christé. La présidente de la SPA de Saint-Dié, dans les Vosges, s'attend à ce que les douze chiens, retrouvés dans un hangar à Ban-de-Laveline, mettent beaucoup de temps à aller bien. 

"Ils avaient une seule gamelle pour douze, ils ont la gale, des puces, ils sont à l'état semi-sauvage et sont très stressés", décrit Laeticia Christé. Les animaux, âgés de sept mois à cinq ans, n'ont pas pu être déplacés vers des locaux plus salubres, par manque de place à la SPA et parce qu'ils sont trop agités pour être transportés. La Fondation 30 millions d'amis doit prendre le relais bientôt. 

Une première intervention de la SPA en août 2018

Le propriétaire des chiens est un octogénaire, qui les aurait battus et aurait tué plusieurs chiots. Les animaux ont empêché les pompiers d'intervenir alors que le vieil homme avait fait une mauvaise chute. La SPA est déjà intervenue en août 2018 pour soustraire huit chiens, dont une femelle enceinte et plusieurs chiots, mais n'avait pas pu emmener tous les animaux. 

L'association a appelé aux dons et ouvert une cagnotte en ligne. "Vous donner un montant exact, c'est difficile, juge la présidente déodatienne. Mais les frais pour soigner douze chiens, c'est vrai que c'est énorme ! Il y a la nourriture, les produits vétérinaires, il faut qu'on traite le hangar où ils dorment en attendant qu'on puisse les transbahuter..." Au soir du 8 août, 4 000€ avaient déjà été récoltés. 

Du temps pour gagner la confiance des animaux 

Quel avenir pour ces animaux ? "Ni la SPA ni la Fondation 30-millions d'amis ne pratiquent l'euthanasie. Ça va prendre du temps, avec des éducatrices, pour gagner leur confiance et les traiter." Les membres de l'association parviennent à les nourrir et à les sortir tous les jours. Ils ont même réussi à caresser un chiot mais la plupart restent méfiants, "ils gardent leur territoire". 

Les bénévoles de la SPA ont "beaucoup, beaucoup de travail" avec les douze chiens et chiots, mais Laeticia Christé entend porter plainte contre le propriétaire pour maltraitance envers les animaux.