Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dans les Vosges, trois hommes interpellés pour des vols de carburant et de batteries chez des transporteurs

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les trois hommes interpellés ce lundi 1er avril, des habitants d'Epinal, sont soupçonnés de vols de carburant et de batteries sur des camions stationnés dans des entreprises de transport des Vosges. 21 faits, selon les gendarmes.

L'enquête de la compagnie de Remiremont a duré un mois dans les Vosges
L'enquête de la compagnie de Remiremont a duré un mois dans les Vosges © Radio France - Victor Vasseur

Vosges, France

"Moins d'un mois d'enquête à la compagnie de Remiremont", se félicitent ce jeudi 4 avril, sur leur page Facebook les gendarmes des Vosges. Une rapidité relevée également par le procureur d'Epinal, Nicolas Heitz. Ce lundi 1er avril, trois hommes, des habitants d'Epinal ont été arrêtés, soupçonnés de 21 faits, des vols de carburant et de batteries dans des sociétés de transport vosgiennes en mars dernier. 

Au domicile du trio, les gendarmes ont découvert lors des perquisitions, près de "180 litres de carburant, une trentaine de batteries, deux véhicules et une remorque ayant servi à la commission des délits", indiquent les gendarmes. Le butin est estimé par les enquêteurs à 500 litres de carburant et à une quarantaine de batteries. Selon le procureur, les trois hommes revendaient le matériel pour obtenir des liquidités.
Âgés de 31, 42 et 50 ans, les Spinaliens ont comparu devant le tribunal d'Epinal, ils ont demandé un délai supplémentaire, ils seront jugés le 23 avril prochain. Deux d’entre eux ont été placés en détention et le troisième placé sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

France Bleu