Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dax : dans l'affaire des élus et de l'office de tourisme, décision ce mardi

-
Par , France Bleu Gascogne

La maire de Dax Elisabeth Bonjean, sa soeur, Gabriel Bellocq et André Droin seront fixés ce mardi après midi. Dans l'affaire des soupçons de favoritisme d'un marché public de l'office de tourisme, le tribunal correctionnel de Bayonne rend sa décision.

Les prévenus et leurs avocats deva,nt le tribunal de bayonne le 21 décembre dernier.
Les prévenus et leurs avocats deva,nt le tribunal de bayonne le 21 décembre dernier. © Radio France - PF

Dax, France

Une décision très attendue à Dax. C’est ce mardi après midi que le tribunal correctionnel de Bayonne rend sa décision dans l’affaire de l'office de tourisme. Les soupçons de favoritisme au sujet du marché public de l’office de tourisme attribué à la soeur d’Elisabeth Bonjean, à l'époque première adjointe. Sur le banc des accusés : la maire actuelle de Dax, sa soeur, André Drouin l’actuel adjoint au finance et l’ancien maire Gabriel Bellocq. Le 21 décembre dernier, jour de l'audience,  le procureur avait prononcé de lourdes réquisitions. 

Le procureur s’était appuyé sur le témoignage accablant de l’ex-directrice de l’office de tourisme qui faisait état de lourdes pressions de la part des élus en 2012 - date des faits soupçonnés - pour que la soeur d’Elisabeth Bonjean soit choisie lors de la mise en concurrence. Le ministère public avait requis 6 mois de prison avec sursis, 30 000 euros d’amende et 3 ans d’inéligibilité pour Elisabeth Bonjean et Gabriel Bellocq, 3 mois de prison avec sursis 20 000 euros d’amende, 2 ans d’inéligibilité pour André Drouin l’adjoint aux finances et pour Joëlle de la Tulaye, la sœur d’Elisabeth Bonjean, 3 mois de prison avec sursis et 15 000 euros d’amende pour des soupçons de recel de bien provenant d'un délit. 

La décision doit être rendue en début d’après midi

Choix de la station

France Bleu