Faits divers – Justice

Dax : Jon Palais, le faucheur de chaises de la BNP, relaxé

Par Olivier Uguen et Christophe Van Veen, France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque et France Bleu lundi 23 janvier 2017 à 14:25

Jon Palais relaxé devant le tribunal de Dax
Jon Palais relaxé devant le tribunal de Dax © Radio France - christophe van veen

Le militant altermondialiste de l'association Bizi Jon Palais a été relaxé ce lundi par le tribunal de Dax. Le militant landais était accusé d’avoir volé des chaises dans une agence de la BNP à Paris pour dénoncer l’évasion fiscale.

La décision est tombée ce lundi en début d'après-midi : Jon Palais a été relaxé par le tribunal correctionnel de Dax car "les preuves du vol ne sont pas établies" a indiqué la présidente lors du jugement. Le militant altermondialiste était poursuivi pour le vol de 14 chaises dans une agence parisienne de BNP Paribas en octobre 2015. Un geste destiné à protester contre "l'évasion fiscale".

C'est un encouragement, un désaveu pour la BNP et une victoire d'étape. Le procès de l'évasion fiscale reste à faire. Et rien ne sera possible sans les citoyens. — Jon Palais

Jon Palais relaxé : sa réaction à la sortie du tribunal

Le 9 janvier, au cours d'un procès très médiatique, le Parquet avait requis une "dispense de peine" à son encontre, "de nature à satisfaire la société" car il agissait selon lui d'un "mouvement pacifiste et bon enfant".

La banque ne réclamait qu'un euro symbolique de dommages et intérêts. Ses avocats, parmi lesquels l'ancienne candidate à l'élection présidentielle Eva Joly, avait plaidé la relaxe pure et simple, tout comme le procureur de la République de Dax

Dans un communiqué, un porte-parole de la BNP déclare "avoir fait valoir ses droits pour la protection de ses clients et de son personnel. Ces intrusions doivent cesser." La banque s'est refusée à tout autre commentaire.