Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De gros moyens déployés pour tenter de retrouver une vedette folle au large de la Bretagne

jeudi 20 août 2015 à 22:14 - Mis à jour le jeudi 20 août 2015 à 23:20 Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique et France Bleu Loire Océan

Des moyens importants sont engagés depuis le milieu d'après-midi pour tenter de maîtriser une vedette qui divague au large du Sud de la Bretagne. Le pilote est tombé à la mer alors qu'il naviguait près de l'archipel des Glénan. La vedette a été "arrêtée" peu avant 23h au large de Belle-Ile.

En milieu de journée, à l'est de l'archipel des Glénan (Finistère), un homme à bord d'une vedette tombe à la mer. Il est récupéré par un voilier, mais son embarcation restée sur pilote automatique continue sa route.

Le CROSS diffuse alors un message à tous les plaisanciers pour signaler une vedette folle. La SNSM de Loctudy (Finistère) tente de partir à sa poursuite mais trop tard, la vedette est déjà loin.

La Marine nationale décide alors de faire décoller un avion Atlantique 2 pour partir à sa recherche. Elle est localisée à 35 nautiques (environ 64 km) de l'endroit où son pilote est tombé à l'eau. L'avion de la Marine nationale a suivi sa progression. La SNSM de Belle-île est partie à sa rencontre pour tenter de mettre fin à sa course. Le bateau a pu enfin être stoppé entre Belle-Ile et l'Ile d'Yeu après 8h de course folle.