Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De l'agression au lynchage : à Nancy, la grand-mère d'Alicia lance un appel au calme

D'agresseur présumée d'une autre jeune fille, Alicia est devenue victime d'un véritable harcèlement sur internet et ailleurs. Dimanche, cette adolescente de 15 ans avait été mise en examen pour avoir insulté et giflé une jeune fille dans un parc de Nancy. Sa grand-mère témoigne sur France Bleu Lorraine.

Harcèlement internet illustration
Harcèlement internet illustration © Maxppp

"On n'en peut plus !" : c'est le cri d'alarme lancé par la grand-mère d'Alicia, manifestement affolée par la déferlante d'injures et de menaces qui vise sa petite-fille, mais aussi sa famille, et au delà, des habitants du village de Bayon. Tout est parti d'une agression pour laquelle l'adolescente a été mise en examen dimanche pour "violences volontaires en réunion et sur personne vulnérable". Dans un parc de Nancy, Alicia s'en est prise, sans raison apparente, à une jeune fille qu'elle a insultée puis giflée, sous les yeux d'autres camarades qui ont été placées en garde à vue et seront présentées à un juge pour enfant. La vidéo de la scène, postée sur internet, avait été vue, le week-end dernier, plus de 120.000 fois.

La grand-mère d'Alicia : "des menaces de mort, de lapidation..."

La victime de cette agression a bénéficié de très nombreux soutiens sur les réseaux sociaux. A l'inverse, Alicia, bien visible sur la vidéo, est, depuis, la cible d'une véritable campagne sur internet et dans son village de Bayon. Sa grand-mère dénonce ce "harcèlement " : "les jeunes mettent (sur internet) des menaces de mort, de lapidation, de rassemblement de la maison (...) ils ont harcelé les commerçants qui ont le même nom (qu'Alicia), ils harcèlent ma petite-fille de huit ans, les cousines d'Alicia, la voisine de 90 ans reçoit des coups de fil en pleine nuit ".

"Je suis sur le point de porter plainte"

Cette grand-mère précise qu'elle est "désolée pour la victime ", mais demande aux parents de "regarder les sites de leurs enfants : ils vont être attérés ". Elle est prête à porter plainte pour mettre fin au harcèlement : "c'est toute ma famille qui est atteinte ".

Alicia, dans le cadre de sa "liberté surveillée préjudicielle" doit être suivie par un éducateur pendant six mois. Elle n'habite plus actuellement chez ses parents et ne fréquente plus son lycée de Pont-Saint-Vincent. Dès dimanche, sur sa page Facebook, la police avait appelé au calme sur les réseaux sociaux :

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Grand mère Alicia

Choix de la station

À venir dansDanssecondess