Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De l'eau de vie dans les bénitiers de l'église de Château-Chalon

mercredi 6 septembre 2017 à 16:26 Par David Malle, France Bleu Besançon et France Bleu

A Château-Chalon, village viticole du Jura, de l'eau de vie avait remplacé l'eau bénite dans les bénitiers de l'église communale. Ce sont des touristes interloqués qui en font la découverte. Il y avait deux litres d'eau de vie, dans les bénitiers. Tout a été nettoyé ce samedi.

Le village perché de Chateau Chalon dans le Jura
Le village perché de Chateau Chalon dans le Jura © Radio France - David Malle

Château-Chalon, France

Dans ce village du vignoble du Jura, à Château-Chalon ça n'était pas les noces de Cana, mais on a trouvé de l'eau bénite changée en eau de vie ! Des touristes étonnés par cette curiosité dans l'église communale ont mis la puce à l'oreille de la mairie. Plusieurs d'entre eux voulaient en savoir plus sur ce qu'ils pensaient être une tradition au moment des vendanges.

Dans la petite commune viticole de Château Chalon, au sud de Poligny, toute la semaine dernière, des touristes poussent la porte de l'église Saint-Pierre, et en plongeant la main dans le bénitier, ils constatent que l'eau bénite a été transformée en eau de vie.

Des touristes qui se disent que c'est une tradition bien sympathique au moment des vendanges. Ils sont plusieurs à se rendre à l'office du tourisme, pour tout connaître de cette histoire. Mais les stagiaires de la maison de la Haute Seille font de grand yeux ronds et avertissent le maire. Christian Vuillaume croit d'abord à un gag, et pas vraiment au miracle.

Les touristes croyaient à une tradition au moment des vendanges

Le maire envoie la femme d'un vigneron de la commune pour constater qu'il s'agit bien d'eau de vie. Vérification faite, elle s'empresse dès samedi de vider les bénitiers, il y avait quand même deux litres d'alcool.

Le maire ne connait pas l'auteur de la plaisanterie, il ne portera pas plainte et préfère s'en remettre aux voies du Seigneur.