Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De l'émotion et des questions aux obsèques de l'infirmière Karine Foucher à Ferrières-en-Gâtinais

-
Par , France Bleu Orléans

Après les obsèques de Jacques Samson, celles de son infirmière Karine Foucher se sont tenues ce mercredi 30 octobre à Ferrières-en-Gâtinais. Les deux ont été sauvagement tués la semaine dernière. Et derrière l'émotion qui touche la commune, les questions sont nombreuses.

L'église Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Ferrières-en-Gâtinais
L'église Abbatiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Ferrières-en-Gâtinais © Radio France - Louis de Bergevin

Ferrières-en-Gâtinais, France

Le prêtre évoque "tous ces "pourquoi" qui habitent nos cœurs et qui ne peuvent pas avoir de réponse du fait de l'absurdité." Lors de la cérémonie d'obsèques de Karine Foucher, cette infirmière victime d'un déferlement de violence. Elle a été retrouvée morte le lundi 21 octobre, tuée en même temps que son patient Jacques Samson.

Derrière l'émotion, très forte ce mercredi 30 octobre, dans l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Ferrières-en-Gâtinais, pointent des questions. Que s'est-il passé? Qui en voulait à ce retraité? Et qu'a fait Karine Foucher pour mériter ce sort? "Nous ne comprenons plus" reconnaît le prêtre. C'est ce que disent aussi les visages que l'on croise sur le parvis de l'église. 

Car ici, tout le monde est au courant. "On ne parle que de ça" reconnaît une commerçante qui suit la cérémonie, diffusée dehors sur des enceintes. "Il y a de l'incompréhension. Il y a même de la peur" avoue un autre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu