Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De la charcuterie corse contaminée par la bactérie Listeria

mercredi 14 mars 2018 à 16:39 Par Maxime Becmeur, France Bleu RCFM et France Bleu

Contaminée par la bactérie Listeria monocytogenes, de la charcuterie a dû être rappelée et retirée de la vente. Les produits étaient commercialisés dans des supermarchés de Porto-Vecchio et de Ghisonaccia, ainsi que dans de petites épiceries.

Rappel de produits dans deux supermarchés de Corse, affirme le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.
Rappel de produits dans deux supermarchés de Corse, affirme le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. © Maxppp -

Corse, France

Des saucisses, de la coppa, du lonzu, de la panzetta et du jambon ont été retirés de leurs espaces de commercialisation. Ces produits, sur lesquels la présence de la bactérie Listeria monocytogenes, étaient exposés à la vente dans les centres commerciaux E. Leclerc de Ghisonaccia et de Porto-Vecchio, mais également dans des épiceries et autres magasins de produits corses.

Les produits concernés ont tous été fabriqués à Isulacciu di Fium'Orbu, sous la marque Charcuterie Vittori Anghjula Maria, selon les informations de la préfecture de la Haute-Corse et du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. 

Certains de ces articles ont été commercialisés avant la mesure de retrait qui vient d'être prononcée. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits provenant de cet établissement de ne pas les consommer, de les détruire ou bien de se les faire rembourser. 

Par ailleurs, les personnes qui auraient consommé ces charcuteries et qui présenteraient de la fièvre et des maux de tête sont invitées à consulter leur médecin traitant.