Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux ans de prison ferme pour avoir frappé un enseignant à Béziers vendredi

lundi 11 février 2019 à 15:29 Par Stefane Pocher, France Bleu Hérault

Le parent d’élève qui a roué de coups vendredi un enseignant du lycée Mermoz à Béziers a été condamné à deux ans de prison ferme. Il avait déjà été condamné pour vol et transport de drogue.

Le palais de justice de Béziers
Le palais de justice de Béziers © Radio France - Gaëlle Schüller

Béziers, France

L’agresseur d’un enseignant du lycée Jean-Mermoz de Béziers était jugé en comparution immédiate ce lundi devant le tribunal correctionnel de Béziers. Cet homme 39 ans était poursuivi pour avoir violemment frappé vendredi matin l’enseignant de son fils en classe de seconde. Il a été reconnu coupable et condamné à  2 ans de prison ferme. 

Ce père de quatre enfants avait déjà été condamné à six ans de prison ferme pour vol aggravé en 2007 et quatre ans de prison pour transport de drogue en 2016. Un homme suivi pour des problèmes psychiatriques, qui n'a cessé de s'excuser à l'audience, expliquant que le jour des faits, il n'avait pas pris son traitement. Des excuses qu'il avait déjà formulées par écrit pendant le week-end et adressées à l'enseignant.

Une vingtaine de professeurs étaient présents dans la salle d'audience ce lundi pour soutenir la victime. Un enseignant apprécié par ces élèves et le personnel de cet établissement professionnel, qui a été frappé à coups de poing et de pieds. Ce professeur aurait insulté son fils. Le prévenu n'a pas apprécié. Ce dernier a passé son week-end en détention provisoire. Sa compagne, placée en garde à vue, a finalement été relâchée vendredi après-midi. Elle n'a pas été impliquée dans cette agression.

Suite à cette agression, le personnel avait débrayé la matinée de vendredi. Cet enseignant avait déjà été menacé au téléphone par cette famille et avait déposé une main courante au commissariat de police de Béziers.

L'agresseur a donc été condamné à deux ans de prison ferme, au delà des réquisitions du procureur de la République qui avait réclamé 18 mois de prison dont six mois avec sursis. Il devra également verser 500 euros à sa victime.