Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De la viande polonaise frauduleuse a bien été vendue à un restaurant du Loiret

-
Par , , France Bleu Orléans, France Bleu

On en sait plus sur l'affaire de la viande polonaise écoulée frauduleusement. Dix-huit kilos ont été vendus par un grossiste du Loiret à plusieurs établissements, dont un restaurant du département : le restaurateur, prévenu à temps, a pu retirer la viande avant qu'elle ne soit consommée.

Abattoir en Pologne
Abattoir en Pologne © Maxppp -

La direction départementale de la protection des personnes dans le Loiret (DDPP, ex services vétérinaires du ministère de l'agriculture) assure que "dix-huit kilos de viande frauduleuse" venue de Pologne ont été achetés par un grossiste basé dans le Loiret. Ce dernier, dont les autorités ne communiquent pas le nom à ce stade, a alors fabriqué des lots avec d'autres viandes non frauduleuses et les a vendus "à plusieurs clients, dans le Loiret et hors département".

Pas de consommation de viande frauduleuse dans le Loiret

Patrick Giraud, le directeur de la DDP du Loiret, assure qu'un restaurateur du Loiret a acheté un de ces lots, contenant de la viande frauduleuse. Il a été contacté "avant qu'elle ne soit consommée" et "toute la viande a été retirée et détruite. Donc, il n'y a pas eu de consommation de cette viande dans le Loiret".

Les autorités à la recherche des autres lots de viande frauduleuse

Pour ce qui concerne le reste de ces dix-huit kilos de viande frauduleuse, vendus hors Loiret, "une grande partie a été retrouvée et détruite", assure la DDPP : il reste environ huit kilos "dans la nature", en région parisienne. Les services de l'Etat ont pour mission de les retrouver et de les détruire.

Une autre entreprise du Loiret est concernée par cette affaire de la viande polonaise. Il s'agit d'une société qui n'a qu'une activité de négoce, et donc des bureaux, dans le département : elle a acheté 134 kilos, qui n'ont pas transité physiquement par le Loiret. Livrée à des grossistes dans le Rhône et en Loire-Atlantique (notamment), 84 de ces 134 kilos ont déjà été détruits, le reste est localisé, et petit à petit retiré.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess