Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De lourdes peines requises à l'encontre de 8 trafiquants de drogue présumés de Pau et d'Oloron

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

A la fin du premier jour du procès le parquet a demandé jusqu'à 8 ans de prison ferme à l'encontre de ces 7 hommes et une femme. Toute la journée, ils ont nié les faits le plus souvent

Les 15 tomes d'une volumineuses enquête
Les 15 tomes d'une volumineuses enquête © Radio France - Daniel Corsand

De grosses peines ont été requises par la vice procureure Orlane Yaouanq hier à la fin de la première journée du procès des huit animateurs présumés d’un trafic de drogue à Pau et Oloron. 7 hommes et 1 femme tenus responsables d'un trafic de cannabis et de cocaïne durant l’année 2018. Il a été demandé des peines allant d’un an avec sursis à huit ans ferme ; huit ans fermes pour le chef présumé. 5, 4, deux et demi, 2 pour les autres. 

Soins dermatologique et bain de soleil.

Durant ce premier jour, il a été question des faits. On a soumis au huit, tout ce que les gendarmes ont accumulé contre eux pendant de long mois l'enquête. Toute la journée ils ont minimisé leur implication au mieux, mais le plus souvent ils ont nié jusqu’à proposer à l’audience des explications fumeuses : quand il a été trouvé de l’amidon de blé chez l’un deux, un produit de coupe couramment utilisé, celui-ci explique qu’il utilise ce produit pour des bains, car il a de l’exéma. Le chef présumé se balance d’un pied sur l’autre devant le président, et répond tant bien que mal. On le voit sur des images de la police, assis sur un siège de camping devant le centre social du hameau à Pau, participer à ce qu’il faut bien appeler un drive du shit. Il dit : "je prenais le soleil". 

Vacances de luxe et Lamborghini

Il assure de sa franchise devant les juge. "Je ne suis pas là pour vous emboucaner" dit -t-il avant d’assurer que quand il parle de la vente de 10 kilos dans une écoute, il veut parler de jeans Dolce Gabanna. Il est au RSA, mais en Espagne il passe des vacances dans des villas de luxe, en louant des bolides, comme cette Lamborghini dont il a gardé la photo sur son téléphone. Bien sûr, il nie avoir loué cette voiture. Comme si devant ce tribunal, il vaut mieux dire n’importe quoi que passer à table. 

Dans les coulisses d’un traffic de stup 

Dans les écoutes téléphoniques on découvre le code sémantique du "stupeux". "La frappe", c’est de la drogue de bonne qualité. On parle de qualité "rolex" aussi. Pour la qualité normale, on parle de "chaussure", ou de "jeans". Les "lovers", ça veut dire le cash l’argent liquide. Des "tee shirts blancs" c’est la coke. Pour le conditionnement on parle "olive", "plaquette" ou "barrette".  Ca donne des phrases du genre : "J’ai plus les jeans, ils ont tous été vendus". Ou "il te reste de la chaussure que je t’ai donné l’autre fois ?" On entend aussi dans ces écoutes, les démarches de recouvrement, menaçantes. Le vendeur oloronais s’est fait carotter par ces clients. Il lui manque 32.000€. Au téléphone, il subit la pression. Les filatures et les mouchards de géolocalisations racontent les voyages en Espagne, avec une voiture ouvreuse. Pour livrer Oloron, on passe par Monein et Cardesse à l’aller pour limiter les risques de contrôles, et par la RN 134 au retour. Ou au retour d’Espagne, il y a les saut de puces dans Pau pour les livraisons. 

Le procès ce poursuit ce vendredi : les dernières plaidoiries de la défense le matin. Le tribunal délibèrera ensuite et rendra son  jugement dans l'après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess