Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De moins en moins d'espoir pour les trois alpinistes italiens disparus dans le Mont Blanc

jeudi 9 août 2018 à 16:04 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Trois alpinistes italiens n'ont plus donné signe de vie depuis mardi matin alors qu'ils s'apprêtaient à gravir le Mont Blanc par les Grands Montets. L'un des trois ferait partie du Secours alpin de la Garde des finances italienne et son frère fêtait son anniversaire en gravissant le Mont Blanc.

Les trois alpinistes partaient en direction de la Petite Aiguille Verte dans le Mont Blanc (illustration)
Les trois alpinistes partaient en direction de la Petite Aiguille Verte dans le Mont Blanc (illustration) © Maxppp -

Chamonix-Mont-Blanc, Chamonix-Mont-Blanc, France

Cela fait plus de 48 heures ce jeudi après-midi que trois alpinistes italiens d'une trentaine d'années sont portés disparus dans le Mont Blanc. Les gendarmes du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute-montagne) n'ont pas retrouvé leur trace, malgré un appel à témoins lancé dès mercredi

Deux frères et la petite amie de l'un d'entre eux

Selon l'agence de presse italienne ANSA, les trois alpinistes sont deux frères et la petite-amie de l'un d'entre eux, originaires de Bardonecchia, une ville italienne frontalière . 

Elisa Berton (27 ans) et son petit ami Luca Lombardini (31 ans) étaient accompagné d'Alessandro Lombardini (28 ans) qui est membre du Secours alpin de la Garde des finances italienne.  Cette sortie dans le Mont Blanc était un cadeau d'anniversaire pour Luca qui est né le 7 août, précisément le jour où ils ont disparu.

Les trois alpinistes ont laissé leur voiture mardi matin au départ des remontées mécaniques des Grands Montets à Chamonix. Le véhicule s'y trouve toujours. Ils auraient pris la benne entre 7h30 et 7h50 en direction de la Petite Aiguille Verte et depuis ils n'ont plus donné de nouvelles. 

On suppose que les trois grimpeurs sont tombés dans un coin inaccessible—Stéphane Bozon, commandant du PGHM de Chamonix

"On suppose que les trois grimpeurs sont tombés dans un coin inaccessible, au-delà de l’Aiguille Verte", déclare à l'agence ANSA Stéphane Bozon, commandant du PGHM de Chamonix, qui mène les opérations de recherche. "Dans la région, il y a des parois rocheuses, des canaux très étroits où se produisent des chutes de pierres ainsi que de grandes crevasses". Dans les recherches, les secours français sont secondés par les secours italiens. 

Les secours ont également été secondés par un drone piloté par un membre de la Chamoniarde, la société de secours et de prévention en montagne.