Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les affaires Fourniret

De nouvelles traces ADN retrouvées sur un matelas chez le tueur Michel Fourniret

-
Par , France Bleu, France Bleu Champagne-Ardenne

Une dizaine de traces ADN inconnues ont été relevées et isolées sur un matelas saisi en 2003 dans l'une des maisons occupées par le tueur en série Michel Fourniret. Grâce à de nouvelles techniques scientifiques, une trentaine de dossiers de disparitions jamais élucidées pourraient rouvrir.

Des fouilles ont été menées en juin 2020 dans la maison de Ville sur Lumes dans les Ardennes.
Des fouilles ont été menées en juin 2020 dans la maison de Ville sur Lumes dans les Ardennes. © Maxppp - PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS/MAXPPP

C'est un matelas saisi il y a 17 ans qui va permettre de rouvrir une trentaine de "cold case", ces affaires de disparitions jamais élucidées. C'est une information de nos confrères du journal Le Parisien/Aujourd'hui en France : grâce à de nouvelles techniques scientifiques, qui ont permis de l'analyser centimètre par centimètre, ce matelas a révélé une dizaine de traces ADN non identifiées pour le moment. C'est sur ce même matelas que des empreintes de la petite Estelle Mouzin ont été retrouvées fin août.

Une "période blanche" de presque dix ans

Si Estelle Mouzin est considérée aujourd'hui comme la onzième victime du couple de tueur Michel Fourniret-Monique Olivier, lui ayant été condamné à perpétuité pour huit meurtre et suspecté de trois autres, les enquêteurs se sont toujours posés cette question : "Combien de fois l'Ogre des Ardennes a-t-il réellement tué ?

Le tueur n'a laissé presque aucune trace de lui entre 1990 et 1999, mais il semble pourtant difficile d'imaginer qu'il se soit "mis en veille" pendant presque dix ans. 

L'homme n'aurait pas "révélé tous ses secrets"

Les enquêteurs espèrent donc élucider certaines affaires encore inexpliqués durant cette période. Parmi les dossiers dont les éléments seront comparés aux ADN isolés, celui de Marion Wagon, disparue en 1996 à l'âge de 10 ans, ou celui de Cécile Vallin, volatilisée en Savoie à 17 ans, en 1997.

En janvier dernier, l'ex-compagne de Michel Fourniret, Monique Olivier, a confié à l'une de ses codétenues que le tueur "n'aurait pas livré tous ses secrets" et qu'il "aurait fait au moins une trentaine de victimes". En 2005, la police avait listé une liste de 70 affaires potentiellement liées au tueur en série. Aujourd'hui âgé de 78 ans, Michel Fourniret est connu pour être un manipulateur qui joue avec les familles de ses victimes, et qui dit avoir des pertes de mémoires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess