Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Romans-sur-Isère : de nouvelles violences contre les policiers et les pompiers

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une dizaine de très jeunes adolescents s'en sont une nouvelle fois pris aux forces de l'ordre samedi 8 mai, dans la soirée, au quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère.

Les policiers sont intervenus au quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère après de nouvelles violences urbaines.
Les policiers sont intervenus au quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère après de nouvelles violences urbaines. © Radio France - Richard Vivion

Il est un peu plus de 22 heures lorsque les premiers incidents éclatent ce samedi 8 mai au quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère. Des pompiers et des policiers ont été pris pour cibles par une dizaine de très jeunes adolescents.

Des feux de poubelles et tirs de mortiers d'artifice

Les sapeurs-pompiers sont d'abord appelés pour des feux d'herbe dans le quartier. Des jeunes, d'une petite dizaine d'années, installent des barrières en travers de l'avenue du Maquis. C'est dans cette rue que le pylône d'une caméra de vidéosurveillance a été scié la semaine précédente. 

Les tensions montent d'un cran dès 23h. Pendant trois quart d'heures, des poubelles sont incendiées. Les pompiers et les policiers qui les escortent, essuient des tirs de mortiers d'artifice. Personne n'est blessé. Au total, 18 policiers sont intervenus sur place dont six agents de la police municipale. Les jeunes qui se sont enfuis n'ont pu être interpellés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess