Infos

De plus en plus de signalements d'individus radicalisés dans les Bouches-du-Rhône

Par Corrine Blotin, France Bleu Provence mercredi 5 octobre 2016 à 10:32

Les personnes radicalisées se font parfois piégées par leurs recherches sur internet
Les personnes radicalisées se font parfois piégées par leurs recherches sur internet © Maxppp - Maxppp

Les services de l'État mettent de gros moyens en oeuvre pour repérer les individus soupçonnés de radicalisation. La preuve avec ce chiffre impressionnant : rien que dans les Bouches-du-Rhône, 931 signalements sont enregistrés à ce jour. Une centaine de suspects est particulièrement surveillée.

Il y a de plus en plus de signalements de personnes radicalisées, surtout depuis les attentats de Nice le 14 juillet dernier. Au total, 931 cas suspects enregistrés rien que dans les Bouches-du-Rhône, hommes et femmes à égalité. Parmi eux, 15% de mineurs.

Appel aux maires

Ces individus sont repérés notamment par leurs activités sur internet.

Le préfet de région Stéphane Bouillon rappelle que les maires ont un rôle à jouer dans le signalement d'individus suspects : c'est nécessaire pour les prendre en charge, surtout les plus jeunes.

Suivis de près

Une centaine de suspects est particulièrement suivie, certains sont incarcérés après avoir participé à des projets terroristes en Syrie.

Selon le préfet, la création d'un centre de déradicalisation en région PACA n'est pas prévue pour l'instant.

Dernier chiffre frappant : en un an, 201 perquisitions administratives ont été menées dans les Bouches-du-Rhône, dont huit dans des lieux de culte.

Numéro vert

Un numéro vert est mis en place, le 0800.00.56.96, avec ce message : "Familles, amis, soyez vigilants".

Il y a aussi le site stop-djihadisme.gouv.fr

Partager sur :